Avertir le modérateur

vendredi, 30 janvier 2009

LE VIN, C'EST L'AMOUR

une20mn29janvier2009.jpg

VINSURVIN EN UNE DE 20MINUTES.FR, JEUDI 29 JANVIER 2009 : L'AMOUR DES VIGNERONS POUR LEUR METIER. ET LE PLAISIR D'EN PARLER CHAQUE JOUR SUR VINSURVIN...

lundi, 26 janvier 2009

Vous Avez Des Messages !

ratatouille_7.jpg

Etre blogueur, ce n'est pas seulement se poster devant son laptop et raconter des histoires. Etre blogueur, c'est aussi répondre aux nombreux couriers, invitations, mails et autres commentaires qui affluent chaque jour. Des vignerons qui ont la délicate intention de me faire découvrir leur domaine aux sollicitations diverses et variées, en passant par des invitations à des dégustations de l'autre côté de l'Atlantique et des mails belliqueux, le plaisir (et l'étonnement) sont chaque jour au rendez-vous. Extraits des douceurs et des pépites reçues dernièrement.

Il y a des mails qui vous donnent envie de tout plaquer, de monter dans le premier train et de vous rendre chez leur auteur. Surtout pour voir où ils vivent et pour goûter leur vin. Par ailleurs, ils en disent long sur l'amour de nombreux vignerons de France et de Navarre pour leur métier.

Bonjour ,
 
Je me permets de vous contacter afin de vous faire découvrir notre domaine et notre premiere cuvée... Nous sommes un domaine oléicole &stage_oenologie.jpg viticole situé à Cabrières dans l'Hérault, en plein terroirs de schistes et de dolomies ou nos vieilles vignes nous donnent le meilleur d'elles mêmes... (...) Les pigeages ont été realisés à la main, pour une extraction lente et minimaliste : le résultat est frais, incroyablement doux et aromatique. C'est je l'espere, l'expression de notre terroir, mais aussi de notre passion. (...)
 
Nous esperons défendre une notion de goût qui nous est chère, ainsi que la notion de terroir, car selon moi, chaque vin doit revendiquer son origine, encrée dans la terre dont il vient.
 
Bien à vous, Céline.

banner-fond.jpgScoop ! Après le jury du Cracheur d'Or, le jury du WBT. Comme votre humble serviteur, ils sont nombreux à tenir un blog sur le vin : journalistes, vignerons, professionnels divers du vin. Pour la troisième année consécutive, ils seront récompensés par un Wine Blog Trophy au Salon des Vins de Loire à Angers, le 21 février prochain.

Bonjour, je me permets de prendre contact avec vous pour savoir si vous seriez d’accord pour être membre du Jury pour le Wine Blog Trophy organisé par le salon des Vins de Loire. Et ce au titre d’ancien gagnant.

IMG_3062.jpgLe TupperWine de mardi prochain attire déjà les amateurs (et trices) de vin. Et c'est une bonne nouvelle. Vous aussi, demandez votre invitation pour le TupperWine 15.0 SPECIAL ALAIN CHABANON (Languedoc) du 3 février prochain, à Paris 17. Il reste 8 places.

Bonjour, pourrais-je avoir une invitation pour le Tuperwine 15.0 du 3 Février? Avec mes amitiés vineuses. Bonjour, je serais heureuse d'être invitée au rendez-vous le 3 février prochain chez un caviste Parisien pour le TupperWine 15.0 dédié à Alain Chabanon. Cordialement. Bonjour, lectrice du blog, j'aimerais participer prochainement à une dégustation Tupperwine: les lieux, l'esprit et les thèmes de dégustations ont l'air vraiment chouette! A bientôt.

Une invitation à une dégustation à Paris ou en France, rien de plus banal ! Mais à 8 heures d'avion de Paris ! teteàclaque.jpg

Bonjour,
 
Veuillez trouver en pièce jointe votre invitation à notre dégustation du Vendredi 27 Février 2009. Merci de nous confirmer votre présence dans les meilleurs délais. Bien cordialement,
 
O. L. pour P. F.
A.P.V.S.A
416, rue ***, #100,
Montréal, Qc, H2Y 2G1, CANADA
Ph. (001) 514-844-**** / Fax. (001) 514-284-****

boxe.jpgLe (la !) meilleur(e) pour la fin. Suite au post "Je Suis Rital Et Je Le Reste", qui visait à mettre en lumière un délicieux vin italien, Francine, vraisemblalement la gueule enfarinée, et vindicative, m'écrit (en français dans le texte), le 22 janiver :

moi je suis française malgré mes origines italiennes;je suis née en france,j'ai grandi en france,je me suis mariée en france,j'ai eu des enfants en france,j'ai des petits enfants en france,brf,je suis française,point barre!si on est rital est que l'on veux le rester ,alors retournez en italie,rien ne vous oblige à rester en france apres de tels propos,tchao bambina!!!!!

CQFD.

mercredi, 14 janvier 2009

AUTO-PROMOTION : VINSURVIN EN UNE de 20MINUTES.FR

Une du 13012009.jpg

LES ARTICLES DE VINSURVIN EN UNE DE 20minutes.fr : UNE FORMIDABLE VITRINE POUR LES VIGNERONS DE FRANCE ET DE NAVARRE ! 

Une20mn2.jpgComme vous le savez certainement, VINSURVIN est hébergé par le site du journal gratuit 20Minutes, le quotidien le plus lu en France. En conséquence, cela lui vaut, à chaque nouvelle chronique ou article, d'apparaître en Une du site 20Minutes.fr, dans la rubrique "Haut les Blogs". Cela offre alors à VINSURVIN une lisibilité inestimable au niveau national, avec des pics à 2000 visites uniques par jour. Mieux encore, la rédaction de 20Minutes.fr publie régulièrement les "posts" de VINSURVIN en "couverture" de la Une, avec une photo et un gros titre. Aujourd'hui mercredi 14 janvier, c'est le Rhône qui est à l'honneur sur 20Minutes.fr, et plus particulièrement, les vins des vignerons représentés lors de ce TupperWine 14.0. Si cela "boost" les visites sur le blog et permet à nombreux lecteurs de le découvrir, ces passages en Une permettent également (et surtout) de mettre en avant les vins et les vignerons abordés sur VINSURVIN.20minutes.jpg

20minutes.fr est donc une formidable vitrine pour VINSURVIN mais aussi pour les professionnels de la filière vinicole dont votre humble serviteur vante le travail. Nombreux sont les vignerons qui me croisent à me dire qu'ils acceuillent régulièrement, dans leurs propriétés, partout en France, des lecteurs de VINSURVIN, qui se rendent donc directement aux domaines pour s'enquérir de leurs vins. Et Dieu qu'ils ont raison ! Voilà, amies vigneronnes, amis vignerons, vous en savez désormais un peu plus sur l'impact qu'une critique, ou une programmation à un TupperWine, peut avoir sur vos vins. C'est bien naturel de vous rendre la pareille eu égard à la confiance que vous êtes de plus en plus nombreux à m'accorder.

Une8Ardèche.jpg

samedi, 03 janvier 2009

BEST OF 2008 !

une20mn.jpg

Tout d'abord, toute l'équipe de VINSURVIN (au nombre de un) se joint à moi pour vous fêter ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2009 ! VINSURVIN, plus que jamais producteur de chroniques oenophiles, tient également à vous remercier pour votre fidélité puisque vous avez été près de 140000 visiteurs uniques, cette année, à vous rendre sur VINSURVIN. Les résolutions oenophiles de cette année ? Boire toujours autant de vin, en parler davantage et vous le faire découvrir grâce au TupperWine. Avant d'entrer pleinement dans 2009, VINSURVIN vous propose un petit best of des chroniques 2008. Bonne année et bonnes dégustations !

02 janvier. Golden Sémillon, où l'histoire d'une enchère qui tourne mal... Lire la suite.rep70_13.jpg

11 février. Un vin de Loire, Chinon rien. Deux valeurs sûres, à St Nicolas de Bourgeuil et Cravant les Coteaux... Lire la suite.

26 février. Le vin de cépage. Stratégie marketing, phénomène de mode ou signe des temps, la mode est aux vins de cépage. Lire la suite.

5 mars. Vin. Y a-t-il un goût féminin ? Lire la suite.

DSCF0163.JPG18 mars. Des vins du Rhône à découvrir ou redécouvrir. Carnet de dégustation, crayons (et verre) en main, tel un journaliste en herbe, mais loin d'écrire un roman-fleuve, embarquons sur le Rhône! Lire la suite.

29 mars. VINSURVIN : l'interview sur GOOSTO.FR.

24 avril. Château Noguès : un bordeaux supérieur (à la moyenne). Quand on connaît l'aversion de VINSURVIN pour 95% des vins de Bordeaux, on n'est pas mécontent d'en trouver un qui plane au-dessus de la médiocrité ambiante. Lire la suite.

11 mai. Château Chimique, où le vignoble français ravagé par les traitements phito-sanitaires. Lire la suite

26 juin. Un Moulin dans le vent, où les délicieux vins du Beaujolais de Didier Desvignes. Lire la suite.

30 juin. Route des vins : l'Anjou vous ouvre ses portes. Comment se diriger à travers ce formidable vignoble et y trouver des trésors... DSCF0556.JPGLire la suite.

12 juillet. TupperWine Alsacien : Martine Becker, du célèbre Domaine Becker, à Zellenberg, est montée à Paris. Spretzig ! Lire la suite.

1er août. Le Luberon fait sa révolution. Dans le sud du département du Vaucluse, de la Tour d'Aigues à Ansouis en passant par Lourmarin, via Cucuron, il fait bon vivre et déguster du vin. Lire la suite.

26 août. Instant détente : le vignoble alsacien vu par VINSURVIN... Voir le diaporama

8 septembre. The punch of heart de la semaine. Domaine le Roc des Anges, Vieilles Vignes 2006 : un VDP des Pyrénées Orientales, élaborée par Marjorie Gallet à Montmer (66). Quand un vin vous ébahit. Lire la suite.

19 septembre. VINSURVIN, c'est aussi ça : les bonnes tables parisiennes. Lire la suite.

rompre.jpg9 octobre. Le jeune estime le vin. Mais se défonce au gin'to. Alors que le jeune de 17-30 ans de base, inculte en matière de vin (comme 95% de la population à laquelle il appartient),  se déchire la tête aux alcools fort, le jeune de 15-16 ans vit ses derniers instants de lucidité pré-adulsecents et considère le vin comme étant plutôt classe. Presque trop classe. Récit.

13 novembre. Un TupperWine vin et chocolat "assez exceptionnel"... Allier vin et chocolat, tel était le thème de ce 12ème TupperWine. Lire la suite.

8 décembre. Elle vous fatigue, elle vous agace, vous ne la supportez plus. Rompez avec classe. Et le vin adéquate. Lire la suite.

Janvier 2009 : Un TupperMâle autour des vins du Rhône et 15 jours plus tard, un TupperGirl dédié aux vins du sud.

Février 2009 : Un TupperWine réservé à de grands vins du Languedoc, ceux d'Alain Chabanon, de Montpeyroux.

Mars 2009 : TupperWine Chateauneuf du Pape en préparation...

Avril 2009 : TupperWine Côte Chalonnaise en préparation...

lundi, 08 décembre 2008

Quel vin pour rompre?

5a725f6c0098ec8a85621c2b9ba625a8.jpg 

Après Quel Vin le Premier Soir?, il me semblait intéressant de se pencher sur Quel Vin (boire ou offrir) le Dernier Soir. Quel bouteille pour dire "il faut qu'on parle"? Quel flacon pour annoncer "c'est fini entre nous"? Car comme chaque heureux événement, une triste nouvelle ne saurait être annoncée sans les formes. A quoi bon faire tourner en tragédie un moment qui pourrait si bien se dérouler ("on reste amis?", "ah, bah... d'accord!") ? Eviter le pathétique, en toutes circonstances. VINSURVIN a donc passé deux, trois coups de fil ("dis donc, t'as fait comment, toi, pour...?"), fait le tour de sa cave (Château Lafin, Domaine Basta, Cru Entoi),  revu et relu quelques classiques (la Gifle, Rocky III, Un Garçon et une Fille...) et écouté quelques grands auteurs (Brel, Mike Brant, François Valéry...) pour que dire "J'te quitte" ne soit plus vécu comme un terrible goût de bouchon.

Les histoires d'amour finissent mal, en général. Certes, mais doivent-elles invariablement finir en drame Shakespearien? La réponse est non. Le psycho-drame a fait son temps. Has-been, complètement cliché, la tragédie ne doit plus avoir sa place dans le couple, soit-il homo ou hétéro. Malheureusement, combien de couples se déchirent autour d'une bonne bouteille? A mon goût, pas assez. Mais attention au revers de la médaille! Il ne faudrait tout de même pas renouer avec l'être autrefois adoré et aujourd'hui répudié, sous le coup du plaisir procuré par ce sompteux Faugères de chez Louison. On est là pour rompre, ne l'oublions pas.

"On est bête! Quand je pense combien j'avais envie de t'égorger il y a encore une heure... Et là, je me sens tellement bien dans tes bras... C'est fou la vie... j't'adore!"

"C'est vrai, Jean-Valéry! Mais ce vin du Languedoc n'y est sans doute pas pour rien. Par contre, il est possible que l'on ait une sacré migraine demain matin..."

"Ca y est, tu recommences! Tu..."

"Comment ça "tu recommences"? T'es vraiment trop nase, Jean-Va."

"Ok, c'est bon, j'me tire."

"Oh, oh.. la bouteille de vin... t'es gentil, tu me la laisses!"

"J'crois pas, là, il s'avère que la bouteille, c'est moi qui l'ai achetée."

Le vin : meilleur allié pour sceller des semaines de tergiversation. Pas facile de se rendre compte un beau matin après sept semaines de roucoulement chez soi, chez elle, que malgré son attention, sa douceur et son bourguignon, il ne sera pas possible de continuer cette aventure. Il est vrai que la présence de ce Yorkshire, qui vous a déclaré la guerre, n'aide pas non plus. Surtout lorsque, chez elle, il est autorisé à dormir... entre vous deux.

"Dis-moi Mathieu - mon Matounet!!! - ce vin est vraiment excellent... C'est tout toi, ça. Parfois, j'ai l'impression que tu essaies encore de me séduire. Trop-mi-gon! Mais, je suis là, mon Matou, je suis là, je ne suis pas prête de te quitter! Tu as peur que je te quitte, en fait, c'est ça?"

"Hum, en fait, heum..."

"Waff, waff!"

"Oh, tu vas fermer ta g... heu, pardon, Claire-Pascale... heu, couché le chien... couché Vanille..."

"Je ne t'en veux pas, ça n'est pas grave... tu es si doux par ailleurs! Alors, ce vin... c'est secret-défense?!"

"Un Chablis, Les Lys 1er Cru, 1980, de chez Daniel-Etienne Defaix... Ecoute, il faut que je te dise quelquechose."

"Vanille! Chuuuut... Mathounet a quelquechose à nous dire..."

Les nouvelles technologies (Internet, téléphones portables...) et les nouveaux moyens de renconter sa moitié (meetic, MSN...) permettent manifestement de collectionner les rencontres. Mais pas facile de delete, de log off ou de break up comme lors d'un speed 7. A moins d'avoir à ses côtés un allié de premier choix, comme un Pouilly Fuissé.

"Salut, alors, j'ai sept minutes pour me présenter!!! J'm'appelle Léonie, j'ai 24 ans, je vis dans le 15ème, j'ai un frère (Constant, 27 ans, cad-sup en management des affaires, plateformes pétrolières, offshore, Arabie Saoudite, tu vois'l'délire...) oh, excuse, t'es pas là pour te faire mon frère!!! - je suis attachée de presse dans un grand quoti parisien, j'bosse comme une folle mais j'ai pas l'intention de me laisser bouffer par la taf - enfin, bon, tu vois, quoi - j'adore Bénabar, Jeanne Chéral et les chants grégoriens... bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla, bla... 6 minutes 59! Ouf! Et toi?"

"Ben, moi, j'm'appelle Pat, et  j'ai 7 secondes pour te dire au revoir."

Faugères, Chablis, Pouilly Fuissé : tirer un trait sur des semaines ou des années de bisbille autour d'un bon verre de vin a quand même plus d'allure que de grifouiller un mot derrière la liste des courses ou de la faire le mort en ne décrochant plus le téléphone. On pourra d'ailleurs décliner la méthode sous différents angles. On serait bien inspiré, par exemple, de sortir une bouteille des derrière les fagots pour dénouer ces autres nombreuses situations qui nous minent le quotidien : demander une augmentation de salaire auprès de cet iceberg de patron (pas près de fondre, celui là, malgré le réchauffement climatique), obtenir quelques RTT auprès de ce gr&* c%$ de DRH ou négocier avec Madame un week-end de quatre jours en Bourgogne avec les potes. Et oui, le vin n'a pas que des vertues médicinales, il joue aussi un rôle social fondamental dans notre vie, qu'aucune autre boisson ne remplit. Essayez avec un ice-tea, un ricard ou une tisanne. 

mercredi, 05 novembre 2008

Bonjour, bonjour !

DSCF0250.JPG

Après quelques jours de vacances au soleil, VINSURVIN is back, plus enthousiaste que jamais ! Des chroniques en cours, des dégustations sur le feu, et une boîte mail qui déborde. C'est d'ailleurs cette dernière qui aura retenu toute mon attention. Inch Allah, VINSURVIN ne sera pas resté désert trop longtemps !

Le mail insolite. Bonjour. J'ai vu votre article sur le vin dans des poches à perfusion... Où peut-on s'en procurer? Merci d'avance. CG.

Le mail-comme-dans-les-films-de-James Bond. Monsieur. (...) Veuillez noter que dans la mesure où (...) votre demande a été rejetée par l’INPI, il n’est plus nécessaire de procéder à une demande de retrait de cette demande.  (...) En revanche, nous vous rappelons que selon l’engagement en date du 16 avril 2008 que vous avez signé, vous vous engagez à cesser toute exploitation commerciale de la marque TUPPERWINE. Dans ces conditions, notre client réserve tous ses droits dans l’hypothèse où vous décideriez de poursuivre une telle exploitation. Patrick.B., Conseil en Propriété Industrielle - French Trademark & Design Attorney Conseil Britannique en Propriété Industrielle - UK Trademark Attorney Conseil Européen en Marques, Dessins et Modèles - European Trademark Attorney (...).

Le mail Strip Tease. Bonjour Fabrice. As-tu eu mon mail sur le concours du cracheur d’or des vignerons indépendants (27 Nov au 1er Déc, porte de Versailles)? (...) On aimerait faire couvrir une journée du salon par un blogueur, avec, pourquoi pas, du live via une webcan, avec impressions en live de dégustateurs. Olivier T.

Le mail à-la-Houellebecq. Cher Fabrice. Je suis désolé : 1/de mon silence 2/ de te mettre devant le fait accompli : un personnage qui pourrait bien te ressembler devrait figurer dans un certain roman à paraître en début d'année... (...) F.

Le mailternité. Salut Fabrice, Ravie d'avoir de tes bonnes nouvelles. A mon tour de t'en confier une : je suis hors circuit pour les Tupperwine pour le prochains mois, car je suis en train de fabriquer un petit T****** qui naîtra fin mai ! Ou une petite, d'ailleurs... le suspens restera entier ! Mais j'espère continuer à être informée de tes activités. A très vite. Fl.

Et le vin dans tout ça?! Et bien, ce week-end, en ligne, le quiz pour gagner 10 invitations pour le prochain TupperWine Interdit du 12 novembre. Le 12, c'est TupperQueer dans le Marais. Une folle soirée en perspective.

jeudi, 09 octobre 2008

Teens think wine's cool

Photo029.jpg

A l'heure où le vin se voit prohibé par toute une frange de la population qui voit en lui les démons de l'alcoolisme, de la violence et de la délinquance routière, VINSURVIN a demandé à ses élèves de premières S, section européenne, quelle représentation ils se faisaient du vin. Bilan : on est loin des poncifs, des idées reçues et des étiquettes que certains veulent affubler au vin. In English, please. Lire la suite...

samedi, 27 septembre 2008

Un dégustateur... qui soule !

gary-masthead.jpg

Les amateurs de blogs étrangers et de sensations fortes on tous attéri, un jour, sur Wine Library TV, le blog du businessman et wine blogueur américain Gary Vaynerchuck. Fils d'émigrés russes propriétaires d'un "Liquor Store" dans le New Jersey, Vay-Ner-chuck, comme il aime se surnommer, fascine par son débit (supérieur à celui d'un PMU de Saint-Ouen) et attire les lecteurs comme des mouches, mais sans vinaigre, espère-t-on : son blog peut compter jusqu'à 80 000 visiteurs par jour !

Un américain qui aime le vin, ce n'est pas nouveau. Un américain wine blogueur non plus : comparativement, ils sont bien plus nombreux à parler vin sur la toile qu'en France. Avec sa tête de responsable mobilier de jardin chez casto, Gary Vaynerchuck part d'un postulat très simple : "essayer de faire tomber les barrières, les stéréotypes et les préjugés qui empêchent les gens d'explorer et d'apprécier le monde excitant et gratifiant du vin." Ses commentaires sur le vin sont dits non-conventionnels et même irrévérencieux. Malgré cela, il attire jusqu'à 80 000 ordi-spectateurs par jour ! Loin d'être l'expert en vin ennuyeux, pompeux (et blasés) comme on les rencontre souvent sur le net avec leur commentaires techniques et ... imbuvables, Vaynercheck n'est pas le conseiller en vin typique, pour preuve, les nombreuses interruptions de ses sessions dégustation avec des histoires sur les Jets de New York, qu'il vénère.

Celui qui s'ennuyait derrière la caisse enregistreuse de ses parents se mit à lire les Wine Advocate et Wine Spectator. Il se découvrit alors un intérêt pour le vin. Pas en âge de le boire, il fit sa culture "backwards", c'est-à-dire de façon détournée, en dégustant des fruits et des légumes dont les goûts pouvaient être assocés avec le vin, ce qui lui permit de développer son palais. Une technique loufoque mais finalement pas si absurde.

C'est avec la Wine Library TV que sa "carrière" prit un tournant. Leitmotiv : inciter les gens à s'essayer à différents types de vins. "Comment pouvez-vous avoir un vin préféré si vous n'en connaissez que quelques-uns ?", nous demande Gary. "Je dis aux gens de faire confiance à leur palais. Si un vin plaît à votre palais, alors c'est un bon choix. Ne vous sentez pas obligé de boire des vins de marques ou ce que les experts recommandent !"

Alors, cette verve qui le caractérise : elle plaît, ou elle soule. C'est vrai que l'on aurait parfois envie de lui demander une chose, une seule : se taire. Comme lors de cette dégustation dite "à l'aveugle" (alors qu'il sait qu'il va goûter trois Brunello italiens...). Je vous mets au défi d'aller jusqu'au bout de cette démonstration, surtout si vous ne parlez pas anglais ! Allez, the show must go on !  

Maintenant, si vous n'avez rien compris à la dégustation de notre ami américain, voici une petite sélection des meilleures vidéos de dégustations sur le net. Ennuyeuse à souhait, sensuelle, comiques, attendrissante : il y en a pour tous les goûts ! Le meilleur pour la fin, ça va de soi !


mercredi, 24 septembre 2008

A la Une sur VINSURVIN

liberty.jpg

 NE MANQUEZ RIEN DE L'ACTUALITE DU VIN ET DE VINSURVIN.

invinosatanas.jpgLecture : In Vino Satanas ou l'art très français de détruire ce que le monde nous envie. Ce blog ensense-t-il la consommation d'alcool ? Invite-t-il à la débauche ? Prône-t-il les plaisirs de l'ivresse ? Non, bien au contraire. Lire la suite...

Photo : le vignoble alsacien en images. De retour d'Alsace, VINSURVIN vous propose un diaporama sur le vignoble et lesDSCF0560.JPG villages du Bas-Rhin (Hunawihr, Riquewihr, Zellenberg, Ammerschwihr, Niedermorschwihr, Turkheim...). Lire la suite...

Dégustation VINSURVIN : Un côte-du-rhône re-mar-quable ! Le vin révèle tout son potentiel, toute sa classe, le lendemain. Il s'est magnifié, a gagné en puissance, en complexité et en concentration. Le nez présente des notes bien plus animales, à présent. Ces arômes chocolatés et de boite à cigare lui donne une fière allure. Lire la suite...

disco2.jpgBenoit Tarlant (Champagne) sort la DicsoBitch ! Une chanson sur la FM, un coup de fil à son auteur, et c'est champagne sur le dance floor ! Lire la suite (de cette incroyable histoire)...

Le Punch of Heart of ze Week : Ce vin fut acheté chez un tout petit caviste de la rue Pouchet, dans le 17ème arrondissement de Paris. Dénommé Domaine le Roc des Anges, Vieilles Vignes 2006, ce VDP des Pyrénées Orientales est élaboré par Marjorie Gallet à Montmer (66). Qui connaissait ?!! Lire la suite...

 

LES ANCIENNES UNES...

 1382521909.jpg

Réforme de l'AOC, vin et grandes surfaces, vin et jeunes : l'interview d'Olivier Nasles, membre du Comité National de l'INAO. Lire la suite... 

Le TGV PACA tracera dans les vignes. Paris-Nice d'une traite en TGV : une nouvelle pas si bonne que ça. 281315270.jpgGénial ! Une nouvelle ligne TGV va voir le jour (et la nuit) entre Paris et Nice ! Ca, c'est une bonne nouvelle, surtout pour nous, les parisiens (et les banlieusards), dont le quotidien est fait d'heures coincés dans les bouchons autour de, dans et sous Paris... Lire la suite... (ici, un nouveau communiqué de presse).

Accord met et vin : le rosé réserve de jolies surprises des plats les plus élaborés aux plats les plus simples. Pendant que la moitié sud de la France se régale de salades fraîches et de vin rosé, la moitié nord en est presque à resortir les gros pulls, cuisiner des boeufs bourguignons et sortir les cahors. Cependant, certains resistants ont décidé qu'ils continueraient d'accompagner leurs plats de vin "rosé", comme votre humble serviteur. Lire la suite...

1676567462.JPGReportage au Domaine Fontvert. Comme si vous y étiez, pénétrez dans ce joli domaine du Lubéron. Interview et film avec Yoann Malandain et Fabrice Monod. Leur grand-père était chirurgien à Paris. Un jour, dans les années 50, il prit ses clics et ses clacs, et la route du sud. Sa soif de grand air et de ciel bleu le conduit à Lourmarin, dans le sud-Lubéron. En 1999, Jérôme Monod et ses trois fils, Fabrice, Guillaume et Donatien, guidés par la même passion, décident de vinifier eux-même, insufflant par là-même une énergie nouvelle à Château Fontvert. Lire la suite...

Conversation à l'ombre du soleil du Vaucluse. Il est vigneron dans le petit et ô combien charmant village de Cucuron, dans le Lubéron. Dans une interview275469629.JPG (exceptionnelle), Louis-Michel Brémont nous raconte son histoire, son vin, et le Lubéron. Lire la suite... 

Le Lubéron : laboratoire de la viticulture sudiste made in France ? Longtemps reléguée au rang des régions mineures du paysage viticole français, l'heure est venue de revoir notre copie et de nous pencher, que dis-je, de nous précipiter, sur les vins modernes, nouveaux et de grande qualité d'une région qui fait sa révolution depuis une petite vingtaine d'années. Lire la suite...

Appellation Bellet : petite par la taille, grande par le talent. Ce minuscule vignoble de 48 ha, en terrasses, sur les hauteurs de Nice, ne fait pas beaucoup parler de lui. Il est vrai qu'en dehors de Nice, difficile d'en trouver quelconque production. Des blancs que rolle et chardonnay rendent délicieux ; des rosés frais et croquants ; des rouges fins, profonds, exquis. Lire la suite...

lundi, 22 septembre 2008

Arrachage des vignes : crève-coeur des viticulteurs

 

DSCF0102.JPG

L’arrachage des vignes, « crève-cœur » des viticulteurs, un article de Gwenaëlle Moulins, du Journal La Croix (13.09.2008).


Plus de 70 % des demandes françaises d’arrachage en 2008 ont été déposées en Languedoc-Roussillon, une région qui a déjà perdu la moitié de son vignoble en vingt ans.

 

Il en gardera « quand même » un hectare, « histoire de s’occuper un peu et de ne pas rester devant la télévision ». À 63 ans, dont près de cinquante à travailler la vigne, Christian n’a pas pu se résoudre à arracher tout son domaine, hérité de son grand-père.

« Si j’avais pu, j’aurais même tout conservé. Mais c’est impossible de continuer. Chaque année, je perds 10 000 €, raconte ce viticulteur de Baillargues, aux portes de Montpellier. Le prix du vin est quasiment le même qu’en 1957, comment voulez-vous qu’on s’en sorte ? »

Comme lui, plus de 3 600 viticulteurs du Languedoc-Roussillon ont demandé à bénéficier du plan européen d’arrachage, c’est-à-dire à toucher des primes en contrepartie d’une destruction définitive de leurs parcelles. La date limite du dépôt des candidatures, c’est lundi 15 septembre, en pleine période de vendanges.

Combien de viticulteurs se seront décidés dans les derniers jours ? « On craint le pire », ne cache pas un responsable de Viniflhor, l’établissement public chargé de collecter les dossiers. D’autant que cette année, en plus de la hausse du prix des carburants et de la concurrence internationale, la récolte s’annonce historiquement faible.

 

Objectif : arracher 175 000 hectares en trois ans

 

Sur l’ensemble de l’Union européenne, l’objectif est d’arracher 175 000 hectares sur trois ans. Cette année, rien qu’en Languedoc-Roussillon, plus de 13 000 hectares devraient ainsi disparaître ; cette région représente à elle seule 70 % des demandes de la France.

Le sujet, synonyme d’échec personnel, reste encore largement tabou. Seuls les vignerons qui n’arrachent qu’une partie de leur domaine pour se refaire de la trésorerie acceptent de témoigner.

« C’est un crève-cœur, confie d’emblée Anne, viticultrice depuis vingt-huit ans dans le Minervois. Cela me fait bizarre de recevoir de l’argent pour casser mon outil de travail. Dans les années 1990, on a reçu des primes pour tout replanter. On a arrêté la production de carignan, le fameux “gros rouge”, pour un vin de qualité et des cépages nobles… qu’on doit aujourd’hui arracher ! »

Après avoir déjà détruit deux hectares, Anne n’a pas pu se résoudre cette année à arracher ses parcelles « qui datent de 1905 ». Elle se laisse le temps d’une « réflexion sentimentale ».

« Ce système est absurde. On ferait mieux de financier les vignerons pour les maintenir sur leurs terres », n’hésite pas à dénoncer Robert Curbières, viticulteur et porte-parole dans l’Aude de la Confédération paysanne, l’un des rares syndicats à contester le système des primes à l’arrachage.

« Dans la région, la viticulture a un rôle économique, touristique, paysager et écologique. On est en train de faire disparaître un patrimoine, poursuit-il. Bientôt, il n’y aura plus que de la garrigue et les incendies pourront courir de Carcassonne à la mer ! »

 

Arracher les vignes et planter des oliviers

 

En vingt ans, le Languedoc-Roussillon a déjà perdu près de la moitié de ses vignes, dont certaines ancrées dans ce terroir depuis le Moyen Âge. Autre indicateur inquiétant : en 2007, pour la première fois, le chiffre d’affaires

de la viticulture, pilier du « Midi rouge », est même passé sous celui de l’arboriculture.

Que sont devenus ces anciens vignobles ? Pour la plupart, de la garrigue ou des terrains à villas. La reconversion des viticulteurs est un pari très loin d’être gagné. « On nous dit : “Arrachez et plantez des oliviers”, mais ce n’est pas si simple, explique Anne, la viticultrice du Minervois. Notre sol est trop pauvre. Moi, j’ai planté 250 oliviers en 2001 et je n’ai toujours pas eu de récolte… »

Au château de Coujan, au nord de Béziers, Florence, elle, expérimente un « nouveau débouché » sur les 20 ha arrachés il y a deux ans. Il a d’abord fallu se résoudre à détruire de vieilles vignes, plantées au milieu du XXe siècle et sans cesse améliorées par son père, François, l’une des figures marquantes de l’histoire du vin en Languedoc.

Puis, en contact avec une association locale de valorisation des paysages, « Mosaïque », Florence a semé sur des coteaux très secs des fleurs variées – phacelie, sainfoin, radis fourrager… – pour un apiculteur dont les abeilles manquaient cruellement de diversité. Mais après deux ans d’essais, les aides financières se sont arrêtées… Florence ne veut pas « désespérer », mais elle ne cache pas un fort sentiment d’« abandon » par les pouvoirs publics.

 

Photo VINSURVIN, mai 2008, dans le vignoble de Marc Houtin et d'Olivier Bresteau, de la Grange aux belles, Anjou. 

dimanche, 21 septembre 2008

Les Vins de VINSURVIN à découvrir prochainement...

 

Le vin etc....jpg

Avant de parler d'eux plus en détail prochainement, VINSURVIN voulait mettre ces très beaux domaines en lumière. Car le vin, c'est cool. Car le vin, ça attire les filles. Car le vin, c'est bon pour la santé.

Chateau d'Agel, Les Bonnes : ce Minervois blanc élaboré à partir de maccabeu (95%) et de muscat petit-grain (5%) est une petite merveille d'humilité et de simplicité. De la pêche jaune plein le nez, des arômes délicieux de fruits de saison. Fraîcheur puis douceur des fruits blancs mûrs en bouche. Un bonheur à l'apéritif. 6 €.

Domaine des Jougla : Fantaisie des Jougla, un rosé-muscat de Saint-Chinian atypique et rigolo. La Cuvée Initiale 2005 (rouge) est légère, fraîche et aromatique. Vielhs Arracics à goûter prochainement.

Domaine la Millière. Châteauneuf du Pape : le côte-du-rhône villages présente des notes animales, après ouverture très anticipée. Ces arômes chocolatés et de boite à cigare lui donne une fière allure. Grasse et suave, la bouche est ample et riche.  2005 est un millésime fin, complexe et délicat.

Domaine Valambelle : un Faugères très classique du Languedoc, mais redoutable d'efficacité. Charnu, sur le fruit noir et la garrigue. Ca taquine le confituré et le cigare. Ce que c'est bon ! 

Hydromels, Kirikino Ilargian, Sud-Ouest : un "vin" atypique à découvrir très bientôt à Paris avec VINSURVIN.

Marc Houtin- Julien Bresteau, La Grande Aux Belles, Anjou : du jus, du fruit, du style. Il faut impérativement goûter Fragile, un jour, au sud d'Angers. On en ouvre début octobre lors d'un Blind TupperWine... 

Les pistes Domaine de Font-Sane (Gigondas) et Chemin de Bassac (VDP Cotes de Thongue) semblent s'éloigner et je le regrète... C'est dommage car, comme Benoit Tarlant sur la DiscoBitch, j'avais kiffé ces vins grave. M'enfin, j'ai pas dit mon dernier mot...

Vous faire découvrir des petits vins de France et de Navarre, l'objectif simple de VINSURVIN. Des vins à découvrir aux TupperWine.

 

A243.jpg
VINSURVIN, PARCE QUE LE VIN VOUS VA SI BIEN.

lundi, 01 septembre 2008

Quel vin avec les photos de vacances ?

1084572622.jpg

C'est la rentrée ! Heu, non. C'est la rentrée. Et la rentrée, c'est un peu la fin de l'été. En tous cas, dans la tête. Après s'être délecté de côteaux varois blancs, de rosés de Provence et de vins tranquilles du Roussillon, l'heure est venue de se tourner vers des vins qui feront tout doucettement la transition entre l'été et l'automne. Pas que ces derniers ne se boivent pas toute l'année, mais entre la vue sur l'immeuble d'en face et celle sur la Montagne Sainte-Victoire, tout à coup, leur effet n'est plus tout à fait le même. Comment diable les remplacer ? 

Bon, j'en conviens, le ton de cette chronique sonne un peu Femme Actuelle ou Elle. Je sais pas... sa légèreté,  son lexique, son sujet ; on pourrait presque remplacer le terme "vin" par "robe" ou "chaussures" : c'est la fin de l'été et le retour à Paris (je vais pas mettre "Calais" "Valenciennes" ou "Laval", tout de suite, ça sonne moins... glamour) n'est pas des plus facile (et encore moins, si, effectivemement, il faut quitter la Costa Blanca pour Nancy). Fini les tongs, adieu les robes légères, bye-bye les 2 pièces, bonjour les bottes, jean's et pull en laine ! Mon Dieu, je n'ai plus rien à me mettre !

On sera heureux, lors de la séance diapo des 345 photos prises pendant ces trois semaines dans'l'sud que l'on va présenter à ses meilleurs amis (qui, eux, ne sont pas partis), de sortir les bouteilles achetées sur les marchés et chez les vignerons (mais aussi dans les Sherpa ou Huit à 8 parce que il y a quand même plus de choix et qu'on a pas toujours le temps de quitter le camping entre la piscine et les parties de boules).

Alors, avec ce diaporama, petite sélection des vins de VINSURVIN : Quintet, un bordeaux blanc 2007 ; Carmin, un coteau du languedoc rouge ; Pierres de Sud, un blanc de Provence ; Cancaï, un rosé de Provence ; Baraban, un blanc du Luberon. Et bonne séance !    

1972888069.jpg1726707042.jpg1172876218.jpg363871057.jpg 646280560.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu