Avertir le modérateur

jeudi, 02 octobre 2008

Ochato chouchoute le chaland.

 

ochato2.jpg

Ochato, le site de vente de vin en ligne fiable et varié, avait convié dans ses murs, hier soir, une quinzaine de personnes, autour de flacons soigneusement sélectionnés par le maître de chai maison, Christophe Guitard. Au programme, une partie de l'est de la France, avec des vins de Haute-Savoie, du Beaujolais et de la Vallée du Rhône. Un moment très convivial, avant une prochaine dégustation dédiée à la Rhône Valley.

alpes.jpg"Je ne savais même pas qu'on faisait du vin en Haute-Savoie" me glisse, un peu honteuse, une jeune amatrice de vin alors que Christophe Guitard, le "palais d'ochato", nous sert une méthode champenoise savoyarde du Domaine Belluard. Je lui réponds qu'elle ne s'en fasse pas, je viens de découvrir qu'ils en font à Bordeaux également. C’est à 450 mètres d’altitude que des coteaux, situés non loin de Chamonix et exposés plein sud, abritent une quarantaine d’hectares d’un vignoble très particulier et très ancien. Composé intégralement de gringet, un très vieux cépage dont les plus anciennes traces écrites remontent au Moyen Age, ce mousseux élaboré en brut est original, d'une certaine complexité, équilibré mais austère à mon goût. Sa version vin blanc sec, les Alpes 2007, est bien faite, aromatique, fleurie. Servi à l'apéritif, autour un plateau de fromage ou pour raconter son séjour au ski, ce vin risque de vite devenir un sujet de conversation.

Nous partons ensuite pour le Beaujolais. Dans une ambiance décontractée où se mêlent amateurs éclairés et curieuxbojo.jpg décomplexés, Olivier nous sert un beaujolais villages vieilles vignes 2007 du Domaine JC Lapalu. Un nez assez puissant, voire racé ; une bouche elle aussi puissante, sur des notes de cuir ; puis cette explosion de poivre en bouche. Le fruit n'est pas dominant à première vue (bien que les raisins soient vendangés très tardivement), les notes de sous-bois, de champignon, de tabac, elles, le sont. Quelques temps après (à mon regret), les notes tertiaires s'effacent un peu au profit du fruit rouge très mûr. Ce qui, visiblement, plaît dans l'assemblée. Le brouilly la Croix de Rameau 2007 qui suit est peut-être classique mais confortable, souple et concentré de fruits mûrs : tout  ce que l'on attend d'un vrai brouilly. Ce 100% gamay est à ouvrir avec les copains sur un apéro, un casse croûte, un plat simple. Il plaît à tout le monde. Garanti !

Direction le Rhône à présent ! Direction le Mas du Libian où deux femmes élaborent, entre autres, ce côte du rhône Bout d'Zan 2007. Brut de décoffrage à première vue, les notes de fruits noirs et de tapenade associées à une belle trame fraîche et ciselée adoucissent cette première impression. Si chatoneufdupape.jpgéquilibre et homégénité s'établiront avec le temps, de même que les tanins devront s'affiner, la puissance et le caractère de ce vin en font une belle réussite. La Calade 2006, un vin non filtré, se présente dans une robe sombre et profonde. Le nez complexe évolue vers le fruit noir (cerise, cassis, poivre). La bouche est sacrément ample, riche, grasse. Elle a gagné en élégance par rapport à Bout d'Zan. Les tannins sont polis, les notes de réglisse et de cacao dominent et ne sont pas dénuées de longueur. Du beau travail.

Nous finissons cette jolie dégustation avec le vin de Stanislas Wallut du Domaine de Villeneuve (que l'on avait rencontré à Bû chez Laurent Baraou) : chateauneuf du pape 2006. C'est l'élégance et le velouté de ce 2006 qui impressionnent avant tout. Le nez est tout en subtilité, apprêté mais pas impétueux, dans un ballet de notes de garrigue, de fenouil, de cannelle. Un fruité complexe, croquant et admirable. La bouche  est volumineuse, soutenue par des tanins fermes. L'hallucination est collective !

La bande d'Ochato a tout compris : faire déguster les vins proposés sur le site est une chance inouie pour les internautes, qui permet en outre de se donner une vraie idée des vins sélectionnés. La recherche de vin qualité et à des prix très attactifs chez ces jeunes entrepreneurs est manifeste, faisant de leur site une valeur sûre pour l'achat de vin online.

Commentaires

la p'tite amatrice ne devrait pas etre honteusement "rouge", apres tout votre site n'est-il pas la pour faire decouvrir aux plus ivrognes, pardon, ignards, les plus bons vins a boire, peu importe la provenance ou le prix?
A ce propos, merci encore pour toutes ces informations precieuses avec qui je cherche encore a les partager... J'dois avouer qu'en Amerique du Nord, l'apprentissage reste encore a faire ( et j'en fait partie, bonne francaise que je suis, mais j'nen ai pas honte pour autant!!!) J'suis pas encore "taneee" !!!

Écrit par : Sandra | vendredi, 03 octobre 2008

Salut, la serveuse costarisée s'autorise un petit commentaire :)

Sans avoir la prétention de posséder tes qualités de dégustateur ou celles de Christophe Guitard, nous défendons la démocratisation du vin, alors en avant :
bien que la plupart des participants à cette dégustation Ochato aient préféré le gringet tranquille de Belluard, je serai très curieux d'accompagner une raclette avec la méthode champenoise que tu cites pour vérifier si la légèreté de la bulle et des arômes profite à un plat traditionnellement "pesant".

J'attends les premiers frimas, fais chauffer les poêlons et vous tiens au courant ;)

Écrit par : Olivier | vendredi, 03 octobre 2008

Merci à toutes et à tous pour vos nombreux commentaires. Ils parlent d'eux-même ! Content que le billet sur Gary Vaynerchuck vous ait plu.
@ Daniel Faure : je ne manquerai pas le rendez-vous !
@Sandra : tu peux tutoyer ton frère ! Le terme "ivrogne" est malheureusement un cliché qui colle à la peau des plus ignards...
@ Olivier : Pour quelqu'un qui dit ne pas posséder des qualités de dégustateurs (les miennes sont limitées, rassure-toi), je trouve ton idée d'accord méthode champ/raclette très intéressante !
On te/vous voit mardi j'espère ?

Très chaleureuses salutations à toutes et à tous.

Écrit par : Fabrice (VINSURVIN) | vendredi, 03 octobre 2008

Domaine de Villeneuve c'est fantastique et mon ami Stanislas Wallut y produit en Biodynamie un Châteauneuf du Pape puissant, élégant et frais. Je sais cela depuis son premier millésime (2001) : http://baraou.fr/wallut.aspx
Et comme tu as pu en juger à Bû, c'est un garçon humble et intelligent, aimant le vin qui se boit.

Écrit par : Baraou | lundi, 06 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu