Avertir le modérateur

lundi, 08 septembre 2008

Punch of heart of the week.

1085359723.JPG

Obligé de créer une nouvelle catégorie pour ce qui sera le punch of heart du week-end de VINSURVIN. Un coup de coeur (comme on n'en avait pas vu depuis longtemps) pour un vin de pays des Pyrénées élaboré par une femme. Le vin a décidément l'art et la manière de nous surpendre.

Attention à ne pas se laisser gagner par la routine, sur VINSURVIN. Ici, on déguste des vins. Jusqu'ici, rien d'anormal. On en apprécie certains. On en aime quelques-uns. On en adore beaucoup. En revanche, certains nous laissent indifférents : fades, banals, insipides, stéréotypés, déprimés, les pauvres n'ont pas le droit de cité. Un peu comme ceux dont les contenants ont été récemment sérigraphiés... C'est bien ce que je pensais : ces décorations sont en fait des caches-misère. Le gascogne blanc est tout juste passable : un équilibre précaire entre sur-acidité et arômes exotiques singuliers. Le bordeaux rouge (merlot, cabernet) est d'une tristesse déconcertante : ambiance d'enterrement. Bon, ça, c'est fait.

Parler du vin, le commenter (comme dans les milieux autorisés), le partager, c'est déjà ça, j'en conviens. Mais quid des grosses claques proférées par des vins qui, un jour, comme ça, mine de rien, se retrouvent attablés avec vous, et vous sidèrent sur place ? Allez, citez-moi un vin qui, récemment, a reçu les éloges les plus rempantes de l'auteur de ce blog ? Pas facile à trouver. C'est bien ce que je disais. La routine s'installe. Attention, pas que je ne me sois pas régalé devant certains côtes-du-luberon, alsaciens ou languedociens récemment dégustés.

Non, ce soir, je vous parle de ce vin qui, au nez, instantanément, possède des arômes qui confèrent à l'inexplicable ; ce vin qui au tout premier contact de votre palais vous donne l'impression que vous êtes entrain de vivre une expérience au-delà du réel (type "Quatrième Dimension" avec les frères Bogdanov) ; ce vin qui vous fait encore plus aimer le vin. Ce vin qui vous confirme que vous avez vraiment raison de vous passionner pour le vin, parce que seul lui vous procure de tels instants.

83691924.2.jpgVendredi soir, un vin m'a particulièrement séduit. Je ne pense pas avoir touché au sublime, mais allez savoir : n'atteint-on le nirvana bacchique qu'avec un Yquem, un Clos Vougeot ou un 1er Cru classé de Pauillac ? Je ne le pense pas. Gardons-nous de ressembler à ces incultes qui, dans les dîners en ville, ne jurent que par les grands crus girondins, vomissant leur ignorance et leur snobisme sur des trésors insoupçonnés dont notre sol regorge. Car, ici, nous les manants, nous les rebels, ne nous consacrons qu'à des vins méconnus, ceux de l'ombre, qui, victimes d'obscurantisme, peinent à franchir les frontières de leurs villages.

Ce vin fut acheté chez un tout petit caviste de la rue Pouchet, dans le 17ème arrondissement de Paris. Dénommé Domaine le Roc des Anges, Vieilles Vignes 2006 : un VDP des Pyrénées Orientales, élaborée par Marjorie Gallet à Montmer (66). Qui connaissait ?!! Les professionnels, et les veinards. Car à bien y regarder, Marjorie Gallet est loin d'être une inconnue dans le monde du vin. C'est le site Grains Nobles (Paris V) qui nous l'apprend :   Marjorie Gallet a grandit dans le secteur de la Côte Rôtie, et a travaillé pour Cuilleron et Gaillard. Elle est ensuite partie à Montpellier pour y faire des études d’agronomie et d’œnologie. Elle n’a pas obtenue le diplôme car elle s’est installée directement après son stage de fin d’études (effectué domaine Gauby). Elle a rencontré en même temps son mari, régisseur du domaine Mas Amiel.

Côté fiche technique, on lit également sur Grains Nobles que Marjorie Gallet a une réelle passion pour le travail de la vigne. Elle le préfère au travail en cuverie, et ne conçoit pas d’acheter des raisins. Ses vignes sont installées sur des coteaux exposés nord. C’est un point très intéressant dans cette région au soleil brûlant. La maturation du raisin est lente. Cela demande donc plus de travail à la vigne. Le labour permet un enracinement profond. La pratique culturale se fait en lutte raisonnée, en transition vers le bio.

La robe jaune très claire de ce vin composé à 90% de grenache gris, puis de grenache blanc et de maccabeu, annonce de la jeunesse mais aussi de la fraicheur. La minéralité domine sur le premier nez mais ce sont ensuite des notes végétales, de fougère, de fleurs blanches qui constituent un somptueux bouquet. Aériennes sont ces effluves mentholées et d'eucalyptus qui viennent maintenant séduire le dégustateur et que l'on retrouvera en bouche ! On relève également des notes de beurre salé, de brioche et d'amande. Quel nez ! La bouche épicée et herbacée présente de la fraîcheur, du gras (avec ces notes de fruits à chair blanche mûrs), une belle mâche et une très belle persistance.

Ceux qui m'accompagnent sont également séduits. Bravo Marjorie Gallet et merci pour cet instant magique. 

Commentaires

Ah j'adore cet article! Merci pour ce joli coup de coeur! En plus le grenache gris, connais pas, et le macareux, je l'ai découvert ce week-end!
Et "punch of heart" ça déchire.

Écrit par : Anne | mardi, 09 septembre 2008

C'est me faire trop d'honneur, Anne ! Je pense que tu as goûté le "maccabeu" ce week-end, celui du domaine Gayda, en l'occurrence. A moins que tu n'aies mangé du "macareux", cet oiseau que l'on trouve sur les cotes bretonnes ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Macareux
A bientôt !

Écrit par : Fabrice (VINSURVIN) | mardi, 09 septembre 2008

Oaui le "punch of heart" ca déchire. Un peu trop même, les gendarmes ils adorent ca..

Écrit par : Bertrand | mercredi, 10 septembre 2008

J'aime bien trouver des moyens mnémotechnique pour me rappeler des noms de certains vins ou cépages, comme le macareux ou le "parchemin du stylo bic" (pacherenc de vic bilh)

Écrit par : Anne | mercredi, 10 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu