Avertir le modérateur

vendredi, 12 septembre 2008

Le Chamane est envoûtant.

DSCF0504.JPG

A l'écart de la très branchée rue Oberkampf et ses Chez Justine ou Café Charbon se trouvent les rues Jean-Pierre Timbaud et Saint-Maur. Dans un quartier en pleine mutation, les restaurants ouvrent et ferment à vitesse grand V, offrant un choix multiple de styles, oscillant entre thaï, tapas et tradi. A l'angle de ces deux rues, débordant sur le trottoir, le Chamane apparaît comme par enchantement. Dieu merci, point besoin de prier pour s'assurer d'y passer un très bon moment. 

fbgdutemple.jpgPour se rendre rue Saint-Maur, dans le 11ème arrondissement de Paris, il suffit de descendre à la station Saint-Maur, ou Parmentier. Mais ce serait passer à côté des ambiances colorées que nous offre l'arrivée par la rue du Faubourg du Temple, depuis Belleville. Le quartier fourmille d'échoppes, de petits restaurants et de gens affairés qui vont et qui viennent dans un brouhaha permanent. On traverse ce souk en touriste avant de tourner à gauche pour pénétrer dans la rue Saint-Maur où l'atmosphère n'est plus la même. L'architecture, modeste et incohérente, était la même il y a trente ans et il y a fort à parier que ce Paris populaire et cosmopolite vit ces derniers instants, car tout indique qu'il vit une période de transition.

Posé sur un trottoir, Le Chamane. Baies ouvertes, on est au contact du quartier, proche de ses passants,oberkampf.jpg déjà dans son intimité. Déco sobre, chaude, sudiste, dans les "ocres" ; on est loin de l'ostentatoire. Assis là, en plein carrefour, difficile, à l'aveugle, de dire où on setrouve. Car on se sent un peu coupé du temps et de la ville. Les maîtres des lieux, un jeune couple au regard ensoleillé, ont l'air heureux que vous soyez là. Et on se sent vite à l'aise, relax, chez soi. Les vibrations sont bonnes au Chamane.

Côté carte, c'est produits frais, soignés et copieux. Magret de canard, sauce fruits rouges, et poëlée de patates douces, champignons forestiers. Ou alors, on partira sur le roulé de volaille fermière, parmesan, tomates confites... Côté viande ou poisson du marché, ce soir, c'est pièce de boucher (arraignée) ou un bar roti et légumes frais, que le sauvigon blanc du Languedoc accompagnera volontier. Car côté vins, le Chamane risque de vous ensorceler. La maison travaille et connaît sa carte. De plus, on est loin des poncifs que l'on nous rabat. La Côte Roannaise est à l'honneur : le Saint-Romain, seul gamay produit dans cette région, s'avère ici une jolie petite merveille. Vous irez peut-être vers un vin corse élégant et épicé, un Saint-Chinian "délicieusement poivré" ou la Bête, un côte du roussillon village. Les routards opteront peut-être pour le Pinienta, un cabernet-sauvignon chilien racé et généreux. En blanc, vous choisirez, entre autre, ce sauvignon languedocien rond et gras, ou Fleur de Lys, un Cour Cheverny sur "l'acacia, le miel" comme le commente notre hôte. Manque peut-être un blanc plus sec à l'appel, type ménetou salon ou vermentino de provence. Le tout pour une addition très raisonnable.

Vous resterez certainement flaner dans le quartier, vous sentant comme ensorcelé par les arômes et les saveurs que vous aurez cottoyés, habité par la délicieuse impression de vous être laissé envoûté, le temps d'un diner.  

Le Chamane, 129 rue Saint-Maur, Paris 11 ; 01 48 05 43 99.  

Photo 1 : Fabrice Le Glatin, chamane en Equateur. Photo 2 : PRP (la rue du Faubourg du Temple, Paris 11) ; photo 3 : Gérard Lavalette (laverie à Oberkampf, Paris 11).

Commentaires

je vous conseille le restaurant il cielo qui est au 14 rue jean jacques rousseau au métro louvre rivoli une pure merveille!

Écrit par : claicha | vendredi, 19 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu