Avertir le modérateur

mercredi, 18 juin 2008

DE BIEN BONS BLOGS...

927936267.jpg

L'oenophile ne fait pas que boire du bon vin. Il aime aussi s'informer sur le sujet. Dans ce cas, il se tourne vers la presse spécialisée. Mais dans ce domaine, peu de revues à se mettre sous la dent. Depuis trois bonnes années, l'Internet en général et l'apparition des blogs ayant pour thème le vin, en particulier, font plus que  combler les frustrations des amateurs. Compte-rendus de dégustations auto-organisées, balade dans le vignoble français, conseils pratiques : les blogs n'ont plus rien à envier à la RVF ! Bilan des bons blogs. 

Il suffit de taper "blogs vin" sur un moteur de recherche pour s'en rendre compte  : ils sont nombreux sur la toile ces amateurs de vin se postant, parfois quotidiennement, devant leur ordinateur. Sans compter les annuaires en faisant le décompte et les sites les référençant, comme chateauloisel par exemple.

Amateurs éclairés comme Olif, sommeliers en ligne comme Emmanuel Delmas, ou cavistes professionnels comme Laurent Baraou, trublions dans la vinosphère, tous sont animés par une même motivation : faire partager leur passion du vin. Et dépoussiérer un peu la presse vinicole. Si les contenus des magazines et des blogs peuvent être semblables, côté support, avantage aux blogs dont l'interactivité et l'usage de la vidéo apportent une touche extrêmement vivante et moderne. Les dégustations entre amateurs et non entre "gens autorisés" ont un indéniable avantage sur celles des revues, celui de mettre en scène des amateurs (parfois mélangés à des professionnels) et d'être extrêmement objectives. La touche conviviale qui en ressort également s'inscrit complètement dans l'esprit du vin. 

Si la très respectable RVF fait des efforts pour présenter des vins issus de toute la France, elle n'en reste pas moins tournée vers les grands domaines au détriment des plus modestes. La grande part réservée aux vins bordelais dans la presse lui nuit et confère au vin une image élitiste, et pas franchement dynamique (le baron dans son château, Madame "de" sur son cheval...).

Thème récurrent, rébarbatif et lassant dans la revue numéro un sur le vin en France, Bordeaux. Pas un mois sans qu'une "une" ou un dossier ne soient consacrés à Bordeaux ! (Sinon, le français n'achète pas ? Pour plaire aux actionnaires ? Pour bien laisser les autres régions au placard ?). Ce mois-ci : Famille Lurton, la Saga d'une famille bordelaise. On se croirait chez Villeneuve sur TF1. En juin : Philippe Raoux, la Winery (qui pose fièrement devant le portrait de Michel Rolland collé sur la bouteille - dans le genre mauvais-goût...). Mai : Grand bordeaux en avant-première. Avril : Bordeaux : vaste fraude franco-belge. Mars : Palmarès des Pomerol. Février : Balade dans les grands crus de Saint-Emilion et A.D. Perrin dynamite Bordeaux (je peux l'aider ?). Etc, etc...

 

1091017309.jpgAlors, qui sont donc ces blogueurs que l'on retrouve systématiquement dans les listes des blogs favoris des autres oenoblogueurs ? Comment en sont-ils venus à bloguer ? Quel regard portent-ils sur la presse oenophile et sur leur blog ? Et quels sont leurs goûts en matière de vin ? VINSURVIN les a interviewés.

Trouvez-vous votre compte dans la presse oenophile ? Olif : Plus vraiment maintenant. Excepté au travers d'une exception, Le Rouge & le Blanc, qui refuse d'être inféodé à un système commercial et parle véritablement du vin, en toute indépendance. Un accessit pour Terres de Vins, qui propose des articles de qualité sous un angle souvent original. Les marronniers de la RVF, ça commence à fatiguer! Delmas : Personnellement, non. La presse oenophile me semble bien frileuse dès lors qu'il s'agit de mettre en avant un autre support média que le leur. D'autant plus, lorsque son auteur est un professionnel comme je le suis ! Ce serait plutot motus et bouche cousue !

Quel regard portez-vous sur votre blog ? (journal intime ? hobby ? défouloir ?...) Olif : C'est d'abord un hobby, le plaisir d'écrire sur un sujet qui m'est cher, et puis l'occasion de s'écarter un peu des sentiers archi-rebattus de la presse oenophile traditionnelle (voir plus haut). Parler de vin différemment, c'est un peu mon credo. C'est marginal, c'est une niche, mais ça me convient parfaitement. Dieu me préserve d'un gros tirage à la RVF! Delmas : Je n'ai jamais imaginé qu'il puisse devenir un défouloir. Il me semble plus un support de contenus informatifs tournant autour du vin, des vignerons et du service, qu'un journal intime. Mais c'est avant tout un hobby !

Quels sont les sujets que vous préférez traiter ? Olif : Les incursions dans le vignoble, sans aucun doute. C'est ma véritable matière première. Et puis, j'aime bien épingler les idées reçues et préconçues sur tel vin ou telle région. Et à l'occasion me farcir un critique célèbre! Delmas : Les accords mets et vins, portraits de vignerons.

Votre blog a-t-il évolué au fil du temps (contenu, style...) ? Olif : Je pense que oui. Mon style s'affirme, quitte à devenir parfois1881132634.jpg caricatural, mais je le revendique. Ardent défenseur du vin à défaut, mais sincère, et du vignoble mésestimé, mais estimable, j'aimerais devenir le Robin des Bois de la Bloglouglou! J'avoue que, finalement, je prends du plaisir à être là où on m'attend (certains sujets sensibles ont le mérite de me faire bondir), de la façon dont on m'attend (ce regard décalé que j'espère humoristique). Je ne me verrais plus revenir à une vision conventionnelle du vin et du commentaire de dégustation, sans y apporter l'Olif's touch! Laurent : Beaucoup : le contenu, le style, l'aspect, le fournisseur, les photos, les liens, l'objectif...

Quelles satisfactions vous a-t-il apporté / vous apporte-t-il ? Olif : Avoir été reconnu deux fois dans la rue par des inconnus. Une pseudo "célébrité" dont je ne tire absolument aucune gloire, mais qui fait sincèrement plaisir. Et puis un Wine Blog Trophy, bien sûr! ("Remporté" par VINSURVIN la deuxième année, ndlr). Delmas : L'échange et le partage avec le lectorat composé de professionnels certes, mais surtout d'amateurs néophytes ou éclaires. La visibilité qu'il offre auprès des journalistes et des vignerons eux mêmes.

2090586115.jpgQuelle est votre région viticole préférée, et pourquoi ? Olif : Le Jura, ben tiens! Quelle région au monde peut prétendre offrir une telle diversité de vins, dans une aussi haute gamme de qualité? C'est dur de le faire savoir, admettre, comprendre, mais ça ne fait rien, on continue d'y travailler. Et tant pis pour ceux qui méprisent cette région, ils ne savent pas ce qu'ils perdent et il y aura plus de vins pour les vrais amateurs. Delmas : Je n'en ai pas. Je n'ai pas de parti pris concernant les régions, même si je me sens moins d'affinités pour la Champagne. Baraou : Le Sud-Ouest car c'est chez moi, Bordeaux car c'est chez moi, le Val de Loire parce que c'est sympa et varié, la Vallée du Rhône pour les potes vignerons, le Languedoc-Roussillon pour les très bons vins, la Provence pour la beauté, l'Alsace car c'est la route de l'Allemagne, le Jura pour la Suisse et Olif, l'Italie pour le foot !

Quelle est la dernière bonne bouteille que vous avez bue et que vous conseilleriez aux lecteurs (et trices) de VINSURVIN ? Olif : Pas la dernière, mais l'avant-dernière: Arbois-Pupillin 2007 d'Emmanuel Houillon. Du ploussard comme ça, on en boirait des seaux, avec modération évidemment. La bouteille parfaite pour cet été, ce qui est inhabituel pour les vins de ce domaine, plus destinés à une longue garde avant consommation. Laurent : Muscat de Rivesaltes du Clos des Camuzeilles. Delmas : Redécouvrez le cépage chenin, sur les sols argilo-calcaires de Montlouis ! Cossais, Eloges de la folie, Jacky Blot... Récemment encore : un Saumur Fosse Sèche Cuvée Eolithe 2005 : sublime de gourmandise, ample et charnu à souhait!

A consulter également, le très bon blog du nantais Armel, ENOTECA, consacré aux vins italiens.

Photo : RVF, Février 2008, dossier sur les blogs-vin. Photo noir et blanc : Laurent Baraou (à dte) dans les bras du talentueux Thierry Germain, à Bû, Avril 2008. Photo "homme aux dents balnches retouchées par photoshop" : Emmanuel Delmas.

Commentaires

Oh, le méchant !! Non, dents blanches non retouchées sur Photoshop, n'ayant pas ce logiciel ! Mais cette photo date de 5 ans environ, et je venais de faire retirer mon appareil dentaire, qui m'a permis d'avoir des dents bien alignées !! Donc, la semaine précédente, lavage de mes dents, par l'ortho !

Et, surtout, photo prise avant la dégustation des vins rouges !!! ,'())

Quelle mauvaise langue, ce Fab' !

Écrit par : Emmanuel delmas | mercredi, 18 juin 2008

Bonjour Fabrice,

Je comprends ta frustation vis à vis de la bordeaumania de la RVF mais le buveur de vin français est encore hélas un buveur d'étiquette (contrairement au Japonais dont la culture du vin est bcp plus récente).
Ayant arpenté les routes de France pendant un moment pour animer des dégustations, combien de fois n'ai je pas entendu, "c'est bon mais ca vaut pas un bordeaux quand même ". De plus la plupart des oenophiles commencent à remplir leur cave avec des GCC bordelais (trouvables facilement en GMS contrairement aux grands bourgognes") .
Pour toutes ces raisons non exhaustives, le RVF ne peut pas se couper de sa lectorat mais si je suis sûr que des escapades les démangent.

Voili voilou
Eric Reppert qui n'a pas d'action dans ce magazine et qui ne l'achète pas d'ailleurs ;-)

Écrit par : eric reppert | mercredi, 18 juin 2008

Eh bien merci, Fabrice, je suis flatté de figurer dans la liste des blogs que tu recommandes... Je tâtillone, bien sûr, mais en italien, le préfixe "oeno" perd son "o". On écrit donc "Enoteca", et pas "Oenoteca".

Écrit par : armel | mercredi, 18 juin 2008

Bon alors les italiens, ils commencent à nous les casser!!! C'est rectifié. Mea culpa.
Ciao, Fabrizio.

Écrit par : VINSURVIN | mercredi, 18 juin 2008

Oui mais là tu révèles en lien mon blog perso que personne ne lit et que je ne prends pas le temps d'alimenter depuis la séparation de mon ancien blog.
Pour plus de sérieux, je partage le commentaire d'Eric.

Écrit par : Baraou | vendredi, 20 juin 2008

A vendre: une photo d'Olif sous la douche. Bon état. Prix à discuter.

Écrit par : Estebe | jeudi, 26 juin 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu