Avertir le modérateur

dimanche, 18 mai 2008

Tup**Rwine 6.0 : du grand art !

1486710663.jpg

Puisque faire du vin est un art, alors la sixième édition des Tup**Rwine (les dégustations de votre humble serviteur) avait bel et bien sa place dans la galerie Roussart en plein coeur de Montmartre, mardi 13 mai. Marie, la charmante épouse de Vincent Laroche, aura été le parfait maître d'oeuvre de ce Tup**Rwine 6.0,  en prenant bien soin de dépeindre le terroir chablisien du Domaine de la Meulière, sa palette d'arômes et sa galerie de nuances. Une exposition éphémère mais passionnante. Même s'il demeure peut-être un léger problème de torréfaction...

Montmartre. Ses marches, ses touristes, ses galeries d'art, ses dégustations. Il est un peu plus de 20h00 lorsque Marie Laroche présente le chablis 2006 devant une douzaine d'amateurs parisiens ; quoi que pas tous, puisqu'après Fred, venu en décembre de Bretagne pour les chablis de Daniel-Etienne Defaix, c'est Olivier qui a fait le déplacement de Metz. Et puis, il y a quand même Christophe, qui se déplace régulièrement de Garges-lès-Gonesse. Et l'C-Drik qui semble débarquer d'Ouarzazate, d'où l'odeur de chameau torréfaction.

137718724.jpgChablis 2006 : son nez n'échappe pas à une des composantes majeures du chablis, ces effluves de minéralité, de coquillages, d'iode et d'air marin. On se croirait sur le petit port de Dahouët (22) où nous attendons les pêcheurs avec impatience pour nous ruer sur leurs Saint-Jacques ! La Bretagne devait s'étendre jusqu'en Bourgogne il y a quelques millions d'années, ce n'est pas possible ! D'ailleurs, toutes deux commencent pas la lettre "B" et finissent par "gne". Comment alors expliquer "Bologne" ? Même hypothèse sur l'étendue de la Bretagne. Jusqu'en Italie. D'ailleurs, l'attaque de ce chablis 2006 est un peu nonchalente, ce qui est typiquement italien. La bouche est minérale avec des notes d'agrumes, de pamplemousse. Pas de notes d'artichaud ou de chou-fleur, je vous rassure. Les arômes sont déjà très mûrs en 2006, comme on le retrouve dans beaucoup d'autres régions en France. Un vin à boire jeune, à l'apéritif.

Chablis 1er Cru, Les Fourneaux 2006 : Robe jaune pâle au reflets verdoyants. Nez fleuri, très aromatique, minéral. Il suggère plus de complexité. La bouche, fraîche mais encore un peu sur-elle même, dévoile des notes de vanille mais aussi de mousse, de sous-bois. A boire avec un foie gras ou une poularde à la crême et aux morilles.

Chablis 1er Cru, Vaucoupin 2006 : Un vin issu de vignes qui ont subi trois grêles pendant l'hiver. Des raisins (encore à l'état de billes de plomb) à terre, des bois abîmés mais pas de pourriture. Robe brillante aux reflets dorés. Le nez évoque des notes plus chaudes, plus sucrées : pêche blanche, poire. Fleuri, c'est l'aubépine qui vient à l'esprit. Des notes de foin coupé. Ce Vaucoupin a plus d'impulsion en bouche. Plus de tension. Il présente également plus de concentration en bouche. Sur un bar mais aussi des fromages (Comté, Saint-Nectaire, Roblochon...), ce vin sera le parfait compagnon.

Chablis 1er Cru, Mont de Milieu 2006 : Des vignes de 60 ans. Admirez ce gras sur les paroies du verre, ces jambes lourdes. Le nez est 2087713881.jpgtrès aromatique, pour ne pas dire explosif. Nez de fruits mûrs, presque cuits, de pêche, d'abricots, de mirabelles. Concentration et acidité ne sont peut-être pas encore stables, mais laissons lui encore quelques mois, si ce n'est quelques années, pour qu'il exprime tout son potentiel. Belle longueur en bouche, rondeur tournoyante. L'art s'invite à notre dégustation et à nos conversations. En substance, on retiendra cette jolie phrase de Marie : on peut être ému devant une toile, sans être spécialement éduqué à l'art. C'est pareil pour le vin.

Chablis 1er Cru, Mont de Milieu,  2001 : On pourrait qualifier ce nectar de tube (de peinture) mais ce serait trop facile. Alors, abstenons-nous. Robe est plus foncée mais elle reste brillante, dorée. Le nez exhibe une minéralité plus fondue. Des notes toastées, grillées se manifestent. Marie parle de torréfaction. Il est vrai que si ce terme s'applique plus naturellement au vin rouge (café, moka, cacao, chocolat...), il est également employé pour les vins blancs (pour ces notes toastées, grillées). Enfin, on ne va pas jusqu'à sortir l'encyclopédie du vin pour se donner raison, le problème étant, surtout, de nature lexicale. Des notes de beurre mais aussi de miel, d'acacia, ressortent de ce délicieux Mont de Milieu. En bouche, la trame minérale s'exprime sur la longueur. Le vin est puissant et ample. Je le trouve "saturé" (rien de péjoratif) de fleurs blanches, qui apportent du gras et de la fraîcheur. Au bout de quelques minutes dans le verre, il exprime des notes de fleur d'oranger. Un grand vin.

972887977.jpgChablis 1er Cru, Mont de Milieu, 1999 : La couleur est trompeuse. Plus pâle, moins évoluée, on pourrait, de fait, croire que ce vin est plus jeune que le vin bu précédemment (pourtant de 2001). Expérience désagréable mais somme toute intéressante car rare, le nez est sur la réduction. Si je vous dis que la réduction est un peu considérée comme l'inverse de l'oxydation, ça ne vous avance pas. Ces odeurs sont dues au confinement du vin en bouteille. Ces odeurs sont souvent animales, faisandées, viandées. On dit que le vin "renarde". Bref, ça ne sent pas bon. Ces senteurs ne traduisent pas une mauvaise qualité de la vinification et disparaissent après aération. En effet, au bout de quelques instants : évaporées ! Place à des notes végétales, épicées, de romarin, de thym, de garrigue, même ! Encore des notes qui témoignent de la large palette d'arômes des vins du Domaine de la Meulière.

Et voilà le tableau ! En viticulture, le raisin est la matière première. En peinture, le raisin est un format (65cm x 40cm). L'artisan et l'artiste s'inspirent de la nature et de leur expérience pour offrir à leurs amateurs des instants privilégiés. Si le chablis des Laroche était un tableau, je me risquerais à celui d'un peintre impressionniste : célébration de la nature, couleurs riches, vives et vivantes, matière, chaleur, émotion, sont autant de points communs entre ces deux arts.  

Photos : un grand merci à merci Monsieur Septime. Tableau : Les Vignes Rouges, Vincent Van Gogh. Un très chaleureux merci à la Galerie Ronsart, 13 rue du Mont Cenis, pour leur acceuil et leur gentillesse.

Commentaires

Quelle déception de vous avoir quitté si tot après un commencement qui je pense donnait le tempo d'une belle soirée....
Ne connaissant que trop peu cette appellation,c'est avec plaisir que je l'ai découvert dans un lieu assez insolite et qui me donne envie d'en savoir d'avantage et bien sur d'en goutter d'avantage...
En tout cas merci à tous pour ce moment très sympa,jéspère qu'il y en aura d'autre.
Promis,je vais tenter le reblochon:)

Écrit par : olivier | lundi, 19 mai 2008

Eh! oui mon cher Fabrice, la torréfaction fait bien partie des senteurs du chablis ne t'en déplaise (dixit Marie Laroche elle même).

Que dire sur cette dégustation, magnifique lieu pour de magnifiques vins (même si le chardonnay n'est pas spécialement ma tasse de thé) avec un magnifique temps ensolleillé !!

Chablis 2006 : un peu trop sur des notes de miel pour moi

Chablis 1er Cru, Les Fourneaux 2006 : minéralité plus présente, des notes herbacées voire mentholées et beurrées font timidement leur apparition.
Beaucoup de fraicheur dans ce flacon.

Chablis 1er Cru, Vaucoupin 2006 : un peu plus de concetration que précedemment, je suis d'accord avec toi sur la différence de couleur avec les Fourneaux nous voila passé du froid au chaud, de l'hiver à l'été, du fruit blanc en veux tu en voila. Tres beau flacon à attendre au moins 5 ans.

Chablis 1er Cru, Mont de Milieu 2001: à la fin de son apogée, des petites notes oxydatives le prédispose plutôt à accompagner des fromages plutot que des poissons

Chablis 1er Cru, Mont de Milieu 1999 : mon préféré, encore jeune malgrés ces 9 ans, tres belle minéralité, belle longueur en bouche aussi

Écrit par : C-Drick | mardi, 20 mai 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu