Avertir le modérateur

vendredi, 25 avril 2008

Un vigneron, un jour.

 

df18f154795153902a35abf4a1277255.jpg

VINSURVIN tenait à vous présenter le vin d'un vigneron rencontré par le plus grand hasard. J'aurais aimé vous en parler plus tôt, mais la Poste aura mis quinze jours à me faire parvenir Peca Peca. C'est bien, on progresse. Le Roussillon est encore trop rare sur VINSURVIN, et c'est un tort au vue de la régalade offerte par le vin de Stéphane Loisel. Chérie, prépare les valises, on s'en va.

On est loin des découvertes de VINSURVIN : un été, en plein cagnard, frapper à la porte d'un vigneron à midi, se présenter en simple touriste et demander à goûter son vin, converser, faire naître une rencontre... La découverte d'un vin tient parfois à peu de choses. C'est en fait l'ami d'une amie d'une cousine d'un collègue d'une lectrice de VINSURVIN qui insista pour que votre dégustateur indépendant goûte ce Côtes du Roussillon. Le vin est arrivé hier. Et comme disait mon grand-père : il ne faut jamais remettre à demain...

Un des intérêts de cette dégustation réside dans le fait que cette cuvée est tout simplement la première de Stéphane Loisel. Par ailleurs, les raisins de Stéphane se trouvent sur le village de Maury, fameux pour ses doux naturels, comme le Mas Amiel. Stéphane précise tout de même sur la fiche technique ce qui doit être les noms des parcelles : Pech Lauzie et Cabirou Bas. Pour les puristes.

Sur des schistes et des marnes schisteuses se trouvent les grenaches noirs, carignans noirs et syrah de Stéphane, dont Peca Peca est fait respectivement à 70, 25 et 5%. Pour continuer dans la partie technique, Le vigneron évoque, pour cette cuvée 2006 vendangée manuellement les 16 et 17 septembre, que la macération fut de 15 jours avec deux remontages quotidiens et un délestage par jour en phase préfermentaire. L'élevage, lui, se fait en cuve.

Place au vin ! La robe de Peca Peca (La pie Rouge) est cerise noire. Le nez est gourmand, de fruits noirs réhaussés par des notes végétales et animales. D'une bonne attaque, la bouche est riche et d'une bonne souplesse. Une explosion de cerises et de fruits rouges en bouche. Sa belle persistance nous conduit vers des notes de tabac, de bois sec. Les tanins sont souples et élégants. Un quart d'heure plus tard, le fruité explosif donne l'impression d'avoir à faire à un gamay : à l'aveugle, je serais peut-être parti vers un Fleuri.

Pour sa première cuvée, on peut dire que c'est une réussite. Ce vin gourmand, espiègle et généreux s'appréciera cet été avec des copains autour de salades et de viandes blanches.

Photo : S. Loisel.

La Pie Rouge, Peca Peca 2006, Stéphane Loisel ; 0-624-914-757 - stephaneloisel@tele2.fr.

Commentaires

J'ai moi aussi apprécié le fruit et la gourmandise de ce vin. Servi avec une salade de pâtes et de la charcuterie c'était un régal. Et pour info Stéphane est (ou était, car peut-être la Pie Rouge vole t-elle de ses propres ailes depuis) dans la pépinière d'Hervé Bizeul du Clos des Fées qui lui a d'ailleurs fait un post sympa sur son propre blog: http://www.closdesfees.com/blog/index.php?2006/09/10/251-wine-academie-saison-1

Écrit par : Anne | dimanche, 27 avril 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu