Avertir le modérateur

mardi, 22 janvier 2008

Ti Amo Valle d'Oro.

fe6e88cca9fea688511a515dfeb1e3ef.jpg

Ti amo, tiii aaaamo! Ti amo, ti aaaamo! Ti amo, ti aaaamo, ti amo, ti amo, ti amo, ti amo, ti amo TI AAAAMO... D'aucuns pourraient considérer ce refrain tiré de la fameuse chanson d'Eros Ramozzotti, d'Umberto Tozzi, ou de Fabrizio Ravanelli, comme une véritable déclaration d'amour. Après tout, votre humble serviteur raconte ce qu'il veut sur son blog. A partir du moment où cela fait vendre. La vérité n'est pas très loin : j'ai effectivement fait la connaissance d'une italienne ce week-end. Une jolie brune.

Pas que je sois du genre à faire de l'oeil ou du pied. J'ai beau avoir du sang italien (en cherchant bien - ainsi que du celte, du berbère et du porto-ricain), je ne suis pas de ces cakos qui roulent du Vespa et de la chaîne en or pour s'attirer les foudres de ces demoiselles. Moi, je la joue subtil. Posé. Sensible. Je la regarde une première fois. Distant. Inintéressé. Désintéressé. Je la jauge. Je la piste. Je l'évalue. D'un coup de cuillère à peau. D'un coup d'oeil furtif. Vif comme l'éclair. Un  vrai léopard. Je prends. Je prends pas. J'emballe. Je débouche. J'écarte. Je tire. Je goûte. Je crache. Je crache pas.

Je l'ai rencontrée alors qu'une verrine de roquette, copeaux de parmesan, tomates séchées, était au menu. Je suis alors descendu à la cave où elle m'attendait, parmi une kyrielle d'autres prétendantes, plus attirantes les unes que les autres. Après avoir fait le tour de ces dames, dont certaines avaient un sacré culot, c'est finalement vers elle que je me suis tourné. Elle présentait un beau potentiel et son allure eut raison de moi. L'italienne par excellence, racée, en verre "sace". Elle ne demandait qu'une chose : que je la prenne. Je n'eus pas le choix : par le cul, je la saisis. Et elle se laissa faire. Je la pris ensuite dans mes bras. Elle était fraîche, lascive et brillante.

Elle se présenta sommairement : Mi piace Valle. Valle d'Oro. Io sono di Montepulciano d'Abruzzo. Son nom résonna en moi comme une promesse de nuit d'ivresse. Elle s'était parée d'une superbe robe pourpre profond. Je sortis mon ustensile et le lui enfonçai délicatement. Je n'eus guère à me montrer poussif. La vrille pénétra sans la moindre résistance. Une fois ouverte, elle me dévoila ses plus subtils parfums : des petits fruits rouges puis des notes de tabac et d'épices. Lorsqu'elle me prit la bouche, elle se montra puissante, ample et généreuse. Sa nature latine révéla une belle acidité, une jolie élégance mais peut-être un certain manque de vivacité. Je voulus la juger sur la longueur, mais ce n'était pas son fort. Je jouis cependant d'un très beau moment en sa compagnie. Lorsque je l'eus consommée jusqu'à plus soif, j'enfonçai le bouchon une dernière fois. Elle montra une légère réticence mais se rendit à l'évidence : elle n'avait plus rien à m'offrir, si ce ne fut ce corps devenu transparent. J'en conclus que cette italienne n'avait pas failli à sa réputation de ragazza gourmande, fatale et avide de procurer du plaisir. Malgré cela, je ne pus m'empêcher de la comparer aux françaises. Que j'entends chanter tous les soirs, en bas, là-bas, dans ma cave, "Que je t'aime, que je t'aime, que je t'aime...".

Commentaires

Salut Faboulous Fab,
ti amo à toi aussi : )
Je commence à être en manque de Tupperwine... J'ai déjà souligné en gras au feutre rouge le lundi 4 février avec le vif espoir de me refaire un bon moment avec les TPwiners.
J'espère de tout coeur qu'un charmant caviste sera prêt à nous recevoir.
A+ et bravo pour ton article dans la Revue du Vin de France.

Écrit par : Laflute | mercredi, 23 janvier 2008

Je cours acheter la belle italienne !

Écrit par : jp | mercredi, 23 janvier 2008

Superbe. Bel exercice de style.

Écrit par : Rebel-TB | vendredi, 25 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu