Avertir le modérateur

mercredi, 16 janvier 2008

Bistro Romain, Gastro'l' Lendemain.

 

79511151a99e4bf2bf274e66e14859c5.jpg

Il y a une rubrique "Bons Plans Restos à Paris" sur VINSURVIN. Il n'y a pas de rubrique "Sale Plans Resto à Paris". C'est un peu l'inconvénient dans la Ville Lumière, par rapport à New York, la ville qui ne dort jamais : à quoi bon laisser la lumière des restaurants allumée quand il n'y a plus rien à boire ni à manger?

Au sortir du Théâtre du Palais Royal (pour y voir Puzzle, la pièce de Woody Allen), comme de n'importe quel spectacle autour des 23h, il n'est jamais facile de trouver une bonne table ouverte, surtout un mardi. Ceci n'est pas un scoop. L'estomac dans les talons, le spectateur opte alors pour un plat plus que pour un établissement. En d'autres termes, la tendance "steak frites" l'emporte allègrement sur la tendance "tendance". Reste alors à se diriger vers une de ces chaînes que l'on trouve sur les bords d'autoroute.

A deux pas de chez nous, la Place de Clichy. D'un point de vue gastronomique, la Place de Clichy, c'est un peu la zone commerciale du Mans : Léon de Bruxelles, Hippopotamus, et le Bistro Romain. Sans compter l'étalage de fruits de mer à trois mètres des pots d'échappement. Il ne manque plus qu'un Formule 1. Nous choisissons le restaurant italien à la française. Ou peut-être est-ce le contraire? Première expérience en couple. Mais que vient faire le terme "bistro" ici, je m'interroge, en client anachronique.

Nous sommes acceuillis par un dorman à la (Woody) haleine douteuse. On se croirait (de nouveau) au théâtre. Il nous prie d'attendre que quelqu'un vienne nous installer, au cas où nous ne saurions pas nous tenir et nous précipiterions sur une table. L'unité de lieu est inexistante : on nous installe dans un décor kitch de rideaux délavés et de lampes types "foire à 1€" sur les tables. Il nous faut ensuite attendre vingt minutes pour que quelqu'un daigne se déplacer pour prendre notre commande, chose faite grâce à mon regard de tueur vers la serveuse. Unité de temps non respectée. Il faut dire qu'à 23h, le personnel est bien plus pressé de dresser les tables pour le lendemain, afin de rentrer plus vite à la maison. C'est l'unité d'action.

Dorothée opte pour un carpaccio, frites. J'aimerais un tartare. Il n'y en a plus. Vingt minutes à saliver dessus pour me faire dire qu'il n'y en a plus, ça commence bien. Va pour le carpaccio. Frites. En vin? Deux verres de Montepulciano. Il n'y en a plus. La classe : tomber en rupture de stock démontre toujours la compétence en terme de gestion d'un établissement. Qu'est-ce que ça doit être les jours de grêve? Plus de tartare, plus de vin. Alors, on ne commandera pas de dessert, puisque de toute façon, il n'y en a plus.

Les frites arrivent en première, afin de bien leur laisser le temps de refroidir avant que la viande n'arrive. Fraîche et bonne, mais accompagnée de trois copeaux de parmesan qui se battent en duel, et sans marinade. Le vin est servi à ras bord... dans des verres tulipes! Mieux, il est chaud! Il en est alors im-bu-va-ble. Bistro Romain, c'est ça ou rien. Mais comment se fait-il que je ne fasse pas appel à la serveuse pour le lui signifier? Parce qu'inconsciemment, et même consciemment, je sais que j'ai choisi un restaurant bas de gamme, et que, de fait, je ne dois pas me montrer exigeant. Le service est en effet conforme à celui que l'on trouve dans la restauration moyenne française. Je l'ai déjà dénoncé à plusieurs reprises dans VINSURVIN : la France est loin d'être le pays dans lequel on mange bien au restaurant. Les règles les plus élémentaires du service sont souvent bâclées, le vin médiocre, l'impression générale désastreuse. Trop nombreux sont les restaurateurs commerçants à croire qu'il suffit d'afficher "restaurant" sur un établissement pour satisfaire le client.

La carte bancaire est déjà sur la table, un serveur, sympathique au demeurant, nous apporte l'addition puis repart. Il a des verres à finir de ranger. Le client attendra. Ca fait belle lurette qu'il n'est plus roi. Puis arrive le détestable "Ca a été messieurs, dames?". Blanc. Un (Michel) ange passe. Le vin était chaud, répond-on de concert. Il fallait me le dire, je serais aller le chercher à la cave! Aujourd'hui, c'est au client d'apprendre au serveur son métier. Total : 38,10€. Prends la note et tire-toi. Je vous laisse le soin de trouver que c'est trop cher et qu'on se moque vraiment du monde. De retour à la maison, Dorothée dans tous ses états se lève précipitemment et court aux toilettes. "Mes dernières frites n'étaient pas très cuites. Je viens de les vomir." Maudites affreuses frites

La pièce est enfin terminée, la nuit tire son rideau de velour et nous laisse songer à l'excellente pièce de Woody Allen, Puzzle, que nous avons vue, rue de Montpensier, à deux pas de la Comédie Française. Sauf que cette nuit, j'ai fait un drôle de rêve. J'étais dans un restaurant franco-italien lorsque le tartare que j'avais commandé arriva en plusieurs pièces, tel un puzzle que je devais moi-même reconstituer pour un apprécier toute la saveur. Chose que je ne parvins jamais à faire et qui me laissa outrageusement frustré. Vraiment, Bistro Romain, tout le monde dit I hate you.

Commentaires

En relisant 7 kronick, je suis atéré par lè fote d'ortografe et d'akors fêtes tous les 3 lignes.
Je corrige, tant bien que mal. Veuillez m'en excuser.
La rédaction.

Écrit par : VINSURVIN (la rédaction) | mercredi, 16 janvier 2008

Ayant travaillé chez eux je peux vous dire qu'ils n'apprécient pas du tout qu'on leurs fassent des reproches sur la merde qu'ils servent.
Car si pour moi le client est roi, pour eux le client est le roi des c...

Écrit par : Aldo bordeillo | mercredi, 16 janvier 2008

CQFD, mon cher Aldo!

Écrit par : VINSURVIN (la rédaction) | mercredi, 16 janvier 2008

TROIS copeaux de parmesan qui se battent en DUEL? Comment est-ce possible?...

Écrit par : Cécile | mercredi, 16 janvier 2008

Les trois mousquetaires étaient bien quatre...

Écrit par : VINSURVIN (la rédaction) | mercredi, 16 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu