Avertir le modérateur

jeudi, 25 octobre 2007

Le beau blanc de Beaulieu.

medium_800px-Sauvignon_blanc_vlasotince_vineyards.jpg

 

N’en déplaise aux amateurs de grands blancs (dont je fais partie…), ces chambolle-musigny, montrachets, sancerres, pessac-léognan ou alsaciens (pour n’en citer que trop peu) : je me prosterne ce soir devant un sauvignon ardéchois. Et c’est peu dire. VINSURVIN avait déjà évoqué le viognier (1) de la même région, divine surprise. Aujourd’hui, c’est un 100 % sauvignon qui me fait dire qu’outre la qualité remarquable de certains vins produits en Ardèche, cette région, qualifiée comme mineure dans le paysage viticole français, possède bien des trésors cachés.

Cinéma belge. Un homme, grand, sec, nu, au teint blanc et au physique ingrat, fait une course insouciante et insensée dans les dunes iodées d’Ostende. Affichant une joie infinie, une liberté insolente, un air indéniablement idiot. Ce n’est pas Jacques Brel. C’est Benoît Polvorde dans "C’est Arrivé Près de Chez Vous", chef d’œuvre du cinéma belge. Quel rapport avec ce vin ? Aucun, si ce n’est l’impression que ce dernier dévale les pentes de votre gorge avec une joie extrêmement communicante. Tel ce géni belge.

"Maman est dans les vignes". Découvert dans le petit village de Beaulieu (07), le domaine de Peyre Brune est un lieu soigné, bien tenu, et y on passerait volontiers quelques jours de vacances. Du calme, du soleil, de la sérénité. Ce qu’on est bien. VINSURVIN avait  déjà vanté le 100% merlot de ce domaine dont la valeur ferait rougir plus d’un AOC, pour un vin de pays… On y arrive après s’être annoncé par téléphone et c’est une jeune demoiselle qui se précipite au portail. "Maman est dans les vignes. Je l’appelle." A peine cinq minutes plus tard, une jeune femme souriante et décidée vient nous serrer la main : "Désolée, on prépare les vendanges !" Dans les vignes, dans le caveau, dans les foires, au bureau et à la maison : les vignerons n’ont pas le temps de s’ennuyer.

Un lobby du mauvais goût. Après deux mois passés en cave parisienne (épaisse meulière, 1880, sol sain, 70% d’humidité, 14°), ce sauvignon (à la robe or pâle aux reflets argentés et lumineuse) est ouvert pour un apéritif familial et c’est un florilège d’arômes fruités qui exulte in situ : salade de petits fruits blancs (cassis, pommettes), de fleurs blanches (chèvrefeuille, rose blanche) cèdent vite la place à des fruits rouges (cassis, groseille, et même fraise). L’attaque est franche, fine, pimpante. La bouche est fraîche, radieuse, élégamment élancée, d’une acidité bien équilibrée. Tout le monde est d’accord pour dire que ce vin est bluffant ; que c’est un pur bonheur. Votre humble serviteur est élogieux : lorsqu’un vin vous émerveille, il faut le dire. Les picrates sont tellement légion dans nos restaurants, nos bars, nos cafés et nos supermarchés (à croire qu’il y a un lobby du mauvais goût en France) qu’il faut faire savoir où se trouve le bon.

(1) cépage blanc très parfumé évoquant des arômes exotiques, engendrant le rare condrieu (vin produit en Rhône septentrional) et récemment adopté pour les vins de pays.

Domaine de Peyre Brune : Marina et Régis Quentin, Pléoux, 07460 Beaulieu. tél / fax : 04.75.39.29.01

Commentaires

@ lecteurs de VINSURVIN - mea culpa pour les nombreuses fautes impardonnables qui parsèment "le beau blanc de Beaulieu". Il est où mon relecteur-qui-rajoutait-des-fautes?! J'y remédie.

Écrit par : vinsurvin (la rédaction) | jeudi, 25 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu