Avertir le modérateur

mardi, 16 octobre 2007

Bon baiser de Gigondas.

 

medium_Klimt4.jpg

 

Si certains se trémoussent devant un saint-julien, un pauillac ou un pomerol, attitude des plus compréhensible, je dois avouer qu’à la simple évocation de certains noms de vins français, je ressens également, en mon fort intérieur, une série d’émotions que seuls ont connu le chasseur à l’affût du gibier qui au contact de la cartouche va éclater, le passionné de classique transi par le mouvement qui parachèvera cette septième symphonie en apothéose et le pêcheur taquinant son acolyte de brochet aussi vieux que lui dans les eaux froides de la Méaugon. Oui, l’on pourrait en sus ajouter la transe éprouvée par ce percepteur conscient de mettre la main sur un arriéré. Ou le contraire.

Comme toi cher amateur de vin, mes sens à moi se magnifient sous la pression d’un panel de stimulus. Lorsque que, par exemple et par le plus grand des hasards fortuits, l’on me présente un beau Chinon, un somptueux Canon Fronsac, un subtil Pouilly-Fuissé ou Fumé ou encore un superbe Gigondas, le brame du cerf que l’on entend en ce moment en forêt n’est rien à côté du cri que poussent mes épigastres au contact de ces élixirs.

medium_amadieurgigondasetiquette.2.jpgDernière véritable révélation en date : le 23 septembre dernier pour les trois ans de ma progéniture aînée. Pour accompagner un superbe tagine maison : le Domaine Grand Romane de Pierre Amadieu. Le nez présente dès l’ouverture un formidable bouquet de fruits noirs (griotte) ainsi que de petits fruits rouges très mûrs (framboise, groseille). Puis apparaissent des saveurs plus complexes de garrigue (thym, laurier, olives noires…). Les tanins sont vigoureux mais pas outrecuidants car ils se fondent en une longue finale de réglisse et d’épices poivrées. Le vin est ample, riche, puissant et élégant. Il offre vraiment beaucoup de plaisir, notamment avec ces plats orientaux.

Le vin, en général, et celui dont l’éloge vient d’être faite en particulier, est et doit être vecteur de plaisir. Mieux, de plaisirs. Grâce à une infinie palette d’arômes qui se révèlent à notre nez, à l’ouverture et dans les minutes qui la suive, le vin attise nos sens mais invite aussi au voyage. Chose assez étrange, il m’est difficile de faire un parallèle entre les paysages du Vaucluse et le caractère du vin de monsieur Amadieu. Pas qu’on ne puisse pas en faire mais, c’est comme si la vigne allait puiser sa force dans des contrées imaginaires, comme si son âme était hantée par ses origines lointaines.

Cependant, si je devais me risquer à mettre une image, un tableau, une oeuvre sur le vin dégusté ce jour, j’irais vers ce baiser de Klimt (ci-dessus). D’abord, parce qu’effectivement, c’est un baiser que l’on reçoit de ce genre de vin lorsqu’on a la chance de le boire. Qu’ensuite l’attention portée par cet homme à cette femme n’est-elle pas une métaphore de celle que l’homme prête à sa vigne des mois durant pour en extraire la substantifique expression ? Qu’en outre, nous, épicuriens, nous lovons passionnément, comme cette femme, dans cette jouissance hédoniste qu’est la découverte de nouveaux vins.

medium_DSCF0167.JPG
Vue depuis les hauteurs de Gigondas (photo VINSURVIN, 08.2007)
medium_DSCF0163.3.JPG
Gigondas (Photo VINSURVIN, 08.2007)

Commentaires

Joli billet ! Merci beaucoup.

Écrit par : Bozo | mardi, 16 octobre 2007

Même les faute d'accords (relevées ce matin) ne vous ont pas effrayées?! Tant mieux pour moi. Merci à vous, Bozo, pour la gentillesse.

Écrit par : vinsurvin (la rédaction) | mercredi, 17 octobre 2007

Petit Gigondas 2003 (Guigal) ouvert hier soir... pour accompagner des Sushis...superbe! ;-)
Gigondas, un coup de coeur,bon comme un baiser...
Bravo pour le super billet!

Julien

Écrit par : Julien | dimanche, 21 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu