Avertir le modérateur

mercredi, 26 septembre 2007

La fresque.

medium_troy.3.jpg

Un bon plan resto sur VINSURVIN! Ca faisait longtemps! A croire que l'auteur de ce blog passe son temps devant son ordinateur ou mène une vie moniacale. Mes biens chers frères, mes bien chères soeurs, afin de trouver enfin un peu de sérénité et de sortir du cercle vicieux des réceptions et autres dégustations de vin en tout genre, j'ai décidé de rejoindre le couvent des frères Saint-Ouen, dans la Creuse, où, certes, 10 000 m2 de vignes m'attendent mais où j'espère trouver la voix de la paix intérieure. En d'autres termes, disons que l'arrivée de la p'tite Hortense (alias la Callas) n'a pas permis à VINSURVIN d'écumer les dernières bonnes adresses glânées sur, notamment, A Nous Paris (de Monsieur Toinard) et les autres gratuits qui permettent d'éviter le rhume de fesses sur les quais du métro de Paris.

On connaissait déjà le Père Fouettard dans le quartier (avec ses excellents vins du sud-ouest et son ambiance décontractée), il faudra aussi penser à se rendre à la Fresque, ancienne boutique d'un vendeur d'escargot. Déco sobre et chaleureuse, accueil tranquille et cordial, on pénètre ici dans le bistrot-restaurant parisien par excellence. Au menu, ces bons plats bien'd'chez nous pour des prix très raisonnables. Mon magret de canard au miel épicé, joliment garni de diverses purées de légumes, fit de moi un homme comblé.

Côté vins, le jeune patron de la maison soigne le chaland. Quel bonheur de voir des noms tels que cairanne, saint-joseph, rasteau (perle rare du Rhône), saint-chinian, pic saint-loup, bourgueil, entre autres, compter parmi les classiques de la Fresque! J'en connais plus d'un qui devraient prendre de la graine... Sans compter que le maître de maison aime parler vin : un vrai amoureux du terroir français qui multiplie les contacts pour surprendre les amateurs et égayer sa carte. Cela fait plaisir. Au final, après une scéance de shopping dans les halles, à déconseiller aux agoraphobes, où au sortir d'une expo au centre Pompidou, voilà une adresse toute trouvée pour bien manger et bien  boire. Promis, juré, il n'y a vraiment aucune chance pour que vous ne puissiez voir la Fresque en peinture.

La Fresque : 100 rue Rambuteau, 75001 Paris - Métro Etienne Marcel ou Les Halles.

Tableau affiché : de Troy Henriksen. Les oeuvres de cet artiste américain sont visibles à la Gallerie W, rue Lepic, Paris 18.

medium_les_halles.jpg

Commentaires

Testé samedi midi; on était un peu serrés en terrasse mais la cuisine est de qualité et d'un bon rapport qualité-prix. Et j'ai pas testé les vins!!

Écrit par : Anne | lundi, 16 juin 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu