Avertir le modérateur

samedi, 08 septembre 2007

L'Amour du Risque.

medium_lamour_du_risque.jpg

Vin en canette, épisode 2. Après la découverte purement esthétique, après l'expérience ergonomique et la phase économique d'un nouveau produit appelé "Wine in Pack", FLEG, le personnage principal de notre série qui n'avait pas peur de prendre des risques pour ces (sept) lecteurs, va découvrir la phase dégustation. 

FLEG a dégusté dans sa vie. Cependant, dans cet épisode, il sent qu'il met non seulement sa vie en danger mais aussi sa réputation de fin gourmet. Ménager la chèvre et le chou n'est pas toujours chose facile pour FLEG. Entre rester fidèle au terroir, aux valeurs, aux conservatisme franco-français (en somme, se faire passer pour un has been) et afficher une image moderne, progressiste et même avant-gardiste, FLEG est souvent le héros de ses propres péripéties. Une lapalissade de plus.

Fleg rentre chez lui après une journée harassante (deux heures de cours).

- Bonsoir, Monsieur. Monsieur a passé une bonne journée?

- Bonsoir Georges. Journée classique, Georges. Faire parler des français en anglais s'apparente de plus en plus à une forme de torture psychologique. Pour eux, et pour moi.

- Je compatis, Monsieur, je compatis. J'ai dû, moi-même, faire parler des soldats bretons qui ne parlaient pas un mot de français pendant la première guerre, je sais ce que c'est. Désirez-vous que je vous apporte quelque chose à boire, Monsieur? 

- Volontiers Georges. Apportez-moi une de ces canettes de wine in can, vous serez gentil.

- Tout de suite, Monsieur.

FLEG se rendit dans le salon ocre, ôta ses chaussures, s'installa confortablement dans son bergère Louis XVI et ouvrit le premier journal qui lui vint sous la main, le Washington Post de la veille. Non loin de lui, dans une pièce appelée la Salle aux mille et un Vins, FLEG entendit le bruit métallique de la capsule que Georges déchirait de sa canette. Cela ne vaut pas un bon bruit de bouchon, se dit-il, mais quand-même, ce son n'est pas désagréable. Je le trouve même... contemporain. Puis Georges pénétra dans la pièce.

- Votre vin, Monsieur. Un chardonnay semillon australien. Une robe relativement pâle, si vous me le permettez.

- Georges, vous avez fait partie des sommeliers les plus réputés de Paris, je ne vous ai pas embauché pour que vous vous reteniez! Prenez un verre dans la Christal Room et venez vous joindre à moi.

- Monsieur...

- Pas de ça avec moi Georges. Faites ce que je vous dis.

- Bien Monsieur.

Deux minutes plus tard, FLEG et Georges passaient la robe et le disque du vin en revue.

- Cela ressemble davantage à un "test", un "essayage", une "scéance d'essai" plus qu'à une dégustation, mon bon Georges, ne croyez-vous pas? Je classerai mon rapport dans la catégorie "Pot-de-Vin" bien que l'idée de créer la rubrique "Nouvelles Technologies" fasse de plus en plus son chemin. Cependant, "Accords Packaging et Vin" ou "J'ai Testé Pour Vous" me semblent également très adéquates! Une couleur un peu ambrée et manquant d'éclat. Un vin passé plusieurs mois en fûts de chêne, manifestement. Un nez fortement boisé. Aucune note de fruit. Pas de trace de fleur ou de minéralité... Serait-ce un vin de synthèse? De laboratoire? Georges, il va falloir que nous enquêtions!

- Entièrement d'accord avec vous Monsieur. Un nez mielleux, édulcoré, de caramel rond.

- Le butterscotch? Complètement. Cela plairait à des novices mais c'est franchement formaté. Aucune acidité, pas de longueur, une rondeur excessive, un boisé prononcé comme un placage de pilier Wallaby.

- Par contre, il n'a pas de goût de bouchon!

- Vous voulez dire de métal ou d'alluminium, Georges. En effet. Aucun arrière-goût.

- Bilan?

- Bilan : les australiens savent faire des choses bien meilleures, comme du rugby ou du surf! Maintenant, si le vin proposé dans ces canettes n'est pas mauvais, il ne ravira pas les amateurs de bon vin, c'est certain. Rappelez-vous le cabernet shiraz merlot : ces notes de barbe-à-papa, ces arômes de mashmallows. Le Bubbly Wine qui s'est révélé écoeurant... Mais je pense que ce type de contenant n'altérera pas le goût du vin. Et d'un bon à plus forte raison. La canette en elle-même ne me répulse pas. D'ailleurs, je n'aime pas les petites bouteilles de vin. Je ne m'y fais pas. Une contenance de 25cl est parfaite pour un repas et les couleurs sont vives et jolies. C'est pourquoi, à condition d'y mettre du vin de meilleure qualité, je ne suis pas contre.

- Monsieur, vous allez vous mettre les puristes à dos!

- Et bien soit, Georges! L'Amour du Risque, Georges, c'est ça qui me fait avancer! A ce sujet, allez me chercher l'Armagnac en poudre, on va voir ce qu'il vaut.  

medium_barokes2.2.jpg

 

 

Commentaires

Bravo pour votre courage, messieurs !

Vous confirmez ce que Barokes proclame sur son site internet (www.barokes.fr) à savoir que ces vins sont élaborés pour procurer un vin facile à boire et destiné à une cible jeune qui découvre le vin et qui veut pouvoir boire un vin de qualité constante en toutes circonstances.
A ce titre il accompagnera plus facilement des "plats de célibataire" comme une pizza ou un plat de pates, une salade ou un sandwich... Le format individuel autorise d'ouvrir (et d'ouvrir seulement) ce que l'on a envie de boire, sans avoir besoin de déboucher une bouteille si on ne veut boire que 2 verres... D'autant plus si l'un préfère le blanc, l'autre le rosé, un autre le rouge et enfin celui qui aime les bulles ! Avec la canette individuelle, chacun peut trouver son bonheur. C'est l'avantage des nouveaux modes de consommation.
Et comme vous l'avez fait remarquer, il n'y a aucune détérioration du fait de la canette.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Écrit par : Cedric | dimanche, 09 septembre 2007

Oh! une deuxième Cedric...
Moi qui pensait être le seul... du moins sur ce blog ;-)

Écrit par : Cedric | lundi, 10 septembre 2007

Superbe post! Je reviens dessus avec plaisir. Cette mise en boîte est si horripilante.

Bravo!

N

http://www.vinogusto.com/blog/fr/2007/115/barokes-le-plaisir-du-vin-mis-en-boite/

Écrit par : Nicolas | mardi, 22 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu