Avertir le modérateur

samedi, 18 août 2007

Du vin à 99 pour sang.

medium_sang.2.jpg

Aujourd'hui, j'ai reçu un coup de fil important. Il provenait du Centre de Transfusion Sanguine de Rennes (CTSR), suite au don de sang (enfin, de "sang") que j'ai fait cet été en Bretagne. Si Sous le Pont Mirabeau Coule la Seine, rien n'est moins sûr que sous mon épiderme coule du sang.

- Monsieur Vinsurvin? me demanda une voix féminine se voulant rassurante.

- Lui-même, répondis-je, un large sourire au lèvre.

- Mademoiselle Garou à l'appareil, je suis médecin recallé des hôpitaux de Dunkerque et je vous appelle suite au don de sang (enfin, de "sang...") que vous avez bien voulu consentir cet été en Bretagne.

- Heu, oui..., répondis-je, essayant tant bien que mal de dissimuler une inquiétude grandissante. Que va-t-elle m'annoncer mademoiselle Garou? Que j'ai une cirrhose? Que je n'en ai plus pour longtemps à vivre? Qu'il faut que je fasse mon testament? "A mes enfants les CD je lègue. A ma femme le découvert je cède. Avec moi le vin j'emporte." 

- Rien de grave Monsieur Vinsurvin, tenta-t-elle vainement de me rassurer, ne vous inquiétez pas. Avez-vous un peu de temps à m'accorder afin que je vous fasse un rapide compte-rendu des analyses effectuées sur les 75cl de sang (enfin, de "sang"...) prélevés en juillet dernier dans notre centre de Binic?

- Rien de grave? Mais je ne m'inquiétais pas! Comme si je me faisais un sang d'encre! répondis-je avec le cran (et l'humour) qui me caractérisent. A ce moment là, ma voix sembla comme dérailler, trahissant un perte de contrôle de la maîtrise de mon calme. Je vous écuuuute.

- A la lumière des analyses et des recherches complémentaires effectuées sur un échantillon de votre sang, il apparaît que non seulement ce dernier ne peut être transfusé à aucun patient mais qu'en outre il semblerait qu'on ne puisse décemment appeler ce qui coule dans vos veines du sang tant ce dernier est marqué, si ce n'est contaminé, à 99%, par une présence excessive de vin multicépagé, m'expliqua la dame d'un trait, un peu comme les commentateurs de courses hippiques dans les 200 derniers mètres avant l'arrivée d'Idéal du Gazeau au Prix d'Amérique en 1983 quand tonton Jean-Clause faillit m'arracher le bras au bord de l'hippodrome de Vincennes tellement il était sûr qu'il allait remporter le tiercé dans l'ordre. Puis elle ajouta qu'elle me passait le docteur Dracu qui me fournirait des éléments supplémentaires.

A ces mots, je n'eus pas de coup de sang à proprement parler. Bien au contraire. Hors de question de me faire du mauvais sang puisque je n'ai pas le vin mauvais. Je gardai donc, comme d'habitude en pareilles occasions, mon sang froid. Cependant, bien qu'ayant le sang chaud, qui peut se plaindre d'avoir ce noble liquide à couler dans ses veines?

- Ui, 'teur Acu à l'abareil, 'bjour. J'eus immédiatement l'impression d'être en communication directe avec Michel Rocard revenu du diable-vau-vert. Puis il poursuivit. Il apparaît donc, comme vous l'expliquait ma consoeur, que nous sommes manifestement en présence ici d'un phénomène dit d'acidocétose aigüe combinée à une méthémoglobinémie (dite de Dionysos) symptomatique de l'oenophile urbain. En clair, il faudrait modérer vos...

- Consommations, l'interrompis-je, je sais, un verre ou deux par semaine, c'est encore trop?

- Mais pas du tout! Vos angoisses! Il faut modérer, voire maîtriser, vos angoisses. Parce que, pour faire simple, quand certains se font un sang d'encre, vous, vous voyez tout de suite rouge. Alors qu'il n'y a pas lieu.

A ce moment là, il y eut un blanc. Puis il reprit.

- Ne vous inquiétez pas il s'agit d'un phénomène classique et votre cas est bénin comparé à d'autres. Nous avons toutes les raisons d'être optimiste! s'enflamma-t-il pendant que je me liquéfiais sur place.

- Optimiste, c'est-à-dire?

- Il s'avère qu'après analyse de votre... vin, par nos plus grands sommeliers, la dominante syrah-grenache-carignan est excellente : très belle couleur rubis profond, nez expressif dévoilant des notes confites de fruits mûrs réhaussé d'épices douces et d'un boisé déjà bien fondu. La bouche est ample, soyeuse, dense et pure, relativement complexe, soutenue par une fraîcheur fruitée et des tanins fermes. La finale est longue, soutenue par les fruits et les épices. Vraiment un très beau millésime! Voilà qui vous met en outre à l'abri d'un grand nombre de soucis cardio-vasculaires! 

- Pas de quoi s'inquiéter alors? 

- Pas de quoi.

- Vraiment?

- Du tout.

- On ne change rien?

- Consommation de vin modérée, alimentation soignée, activité sportive régulière. Et brossage de dents matin et soir. Voilà, au revoir, monsieur.

- Au revoir docteur. Et merci!

- Oh, une dernière question. Dites-moi? Où donc achetez-vous votre vin? 

Commentaires

Bonjour. Je debute dans le vin et lis regulierement tes anecdotes... Je suis toujours epate par cet humour decapant, mais me pose souvent des questions sur la veracite de ces histoires... Je voudrais juste une confirmation concernant l'une d'elles, car je l'ai sorti a quelqu'un la semaine derniere: celle de ce vigneron qui t'envoyais des sms en latin et qui est soudainement apparu sur le pallier de ton appart...

Quoi qu'il en soit, merci pour ces histoires qui ont non seulement le don d'egayer mes journees, mais aussi d'ameliorer mon francais!

Écrit par : Julien | jeudi, 23 août 2007

Cher Julien,

Imaginaire et réalité se confondent souvent dans mon esprit.

Merci pour ton gentil commentaire et ta fidélité.

Fabrice.

Écrit par : vinsurvin (la rédaction) | vendredi, 31 août 2007

Merci pour votre billet, je découvre votre blog et je voulais vous féliciter pour la qualité de vos écrits

Écrit par : locations paris | mardi, 06 juillet 2010

Bonjour "loc Paris". Merci pour vos bons mots. Rendez-vous sur vinsurvin 2.0 !
http://vinsurvin-blog.com
Cordialement,

Écrit par : Fabrice (VinSurVin) | mercredi, 07 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu