Avertir le modérateur

mardi, 12 juin 2007

Sujet de Philo

medium_philo.jpg

Vous n'êtes pas sans savor le grand philosophe (de comptoir) que je suis. Imbibé ou non, les aléats de la vie, les traquats du quotidien, le contexte politico-économique mondial, les fluctuations de la bourse, me poussent parfois, chantre que je suis, à la chansonnette, au poème ou tout simplement... à la réflexion! Diable! Véritable musique de l'âme, la philosophie ne permet-elle pas de s'acquitter de quelques fardeaux et de laisser vaquer l'esprit à quelques escapades impromptues? Oui, cela ne veut rien dire, je sais, mais, n'est-ce pas le lot que réservent à cet art ancestral ces faquins d'élèves pour qui la philosophie se résume à  des "Ca craint, mon portable a plus de batterie!" ou des "C'est chaud, y'a Kevin qu'a perdu son casque"? Je me suis donc laissé aller à quelques pensées autour des sujets "tombés" lundi. Attention, âmes sensibles, s'abstenir.

SULET L (Littéraire) : Toute prise de conscience est-elle libératrice?

Il s'agit ici de définir la "prise de conscience" avant de considérer que dans certains cas elle est, en effet, libératrice et que dans d'autres elle ne l'est pas. Bien au contraire. La difficulté à "prendre" conscience peut sous-entendre que le sujet soit dans un état éthylique avancé mais surtout, comme nous le verrons, inconscient. De fait, son état, pour une raison ou pour une autre (mais qu'est-ce que la raison?), nécessite une prise de recul lui permettant d'évaluer la situation dans les meilleures conditions. Vous me suivez? Car, la conscience morale implique la présence, en chacun, de valeurs qui l'aident à définir ce qui lui paraît bien ou mal. Un sujet consommant deux à trois unités de vin par jour peut être soumis à une prise... de poids. Mais peut voir ses risques de problèmes cardio-vasculaires nettement amoindris par rapport au buveur d'eau. Dans ce cas, ce dernier, jusque là inconscient, peut prendre conscience que cesser de boire de l'eau et se mettre à boire du vin ne peut lui être que libérateur.

SUJET L - Les oeuvres d'art sont-elles des réalités comme les autres?

Réalité et fiction, art et matérialisme, épicurisme et stoïcisme sont autant de thèmes qui s'opposent et continuent de faire débat. Qu'est-ce que la réalité? La réalité existe-t-elle? A quoi doit-on et peut-on la soumettre? Chacun est en droit de se forger sa propre réalité, dans les limites de la liberté d'autrui. Si l'on considère qu'un vin est une oeuvre d'art, car d'une qualité remarquable, car pur produit d'un artiste doté d'une magie, d'un savoir-faire hors du commun et conférant au sublime, ce n'est pas forcément une réalité, pire, ce n'est pas nécessairement la réalité! Car ce qui est réel pour moi ne l'est pas forcément pour le commun des mortels. De même que si je dis "ce vigneron a réellement l'art de faire de la merde", ce point de vue purement subjectif que j'estime réel ne peut s'inscrire que dans la réalité d'amateurs qui, comme moi, ont bon goût et récusent l'obstination qu'ont pléthore de vignerons à produire du vin fade, dépressif et sans relief; mais correspondant à ce que recherche la majorité des français! On peut alors se demander si la majorité est la réalité.

L'on pourrait également disserter sur les sujets des autres séries. C'est d'ailleurs ce que je vous invite à faire en laissant vos commentaires. "Le désir peut-il se satisfaire de la réalité?", "Que vaut l'opposition du travail manuel et du travail intellectuel?" (série S), "Peut-on en finir avec les préjugés?",  "Que gagnons-nous à travailler? (série ES)".

Reste une question entendue récemment et à élucider: "J'étais ivre mort et j'ai pas pris ma bagnole... c'est bien, non ?"

Commentaires

"Dans ce cas, ce dernier, jusque là inconscient, peut prendre conscience que cesser de boire de l'eau et se mettre à boire du vin ne peut lui être que libérateur"

=> AMEN !

Écrit par : avecmoderation | mardi, 12 juin 2007

« Les oeuvres d'art sont-elles des réalités comme les autres? »
L’art et la réalité se rejoignent quelque part dans une quête personnelle de la réalité véritable.
Ainsi, l’amour nous transporte vers une réalité- la nôtre- qui parfois peut s’avérer trompeuse, n’est ce pas Ségolène ?Beau comme un tracteur….
… ce soir je poste un dessin de Ségolène avec François beau comme un tracteur.
A ce soir !!

Écrit par : langevin49 | mercredi, 13 juin 2007

"le désir peut-il se satisfaire de la réalité ?"

Oui et non: en vous lisant, mon désir de partager une coupe de champagne avec vous... je peux le satisfaire en partie.
Dans ma réalité j'ouvre la bouteille, dans notre réalité virtuelle... je vous tends la coupe ! À votre santé !

Écrit par : Lamoni | mercredi, 13 juin 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu