Avertir le modérateur

mardi, 20 février 2007

AU PERE POUCHET - Paris 17.

medium_auperepouchet01.jpgIl faudra être dans le coin, rue Navier, pour franchir le palier de ce bistro-resto bien de Paris! Car la rue Navier, perpendiculaire à l'avenue de Saint-Ouen, n'est pas ce qu'il y a de plus fréquentée! A deux pas de la Porte de Saint-Ouen, il y a plus glamour également pour aller déjeuner. Quand bien même. Je vous mets au défi de me trouver trois restaurants potables rue des Abbesses ou des Batignolles. Loin de l'ambiance branchée des derniers sités, ce quartier du 17ème (N.E.) flirte avec le périphérique et il fait bon entendre des accents de citoyens venus de Saint-Ouen au bar. Ambiance "A la Petite Semaine" avec Gérard Lanvin, Jacques Gambin et Clovis Cornillac. Mythique tranche de vie.

On est une bande de potes... Au Père Pouchet, on passe un moment comme cela n'était pas arrivé depuis longtemps. Difficile alors,  malgré la situation géographique du lieu, de ne pas coucher quelques lignes ce matin sur vinsurvin. Peut-être faudrait-il publier le Guide des Restos Paumés dans Paris? Un acceuil amical, fraternel, rock'n'roll. On ne s'embarasse pas des "vous" chez le Père. "Qu'est-ce que tu bois avec ça mon grand?" "Je m'occupe de toi!" "Tout va bien, tu passes un bon moment?" Ils me prennent pour un grand critique gastronomique ou quoi? Ont-ils été prévenus que j'allais écrire quelques lignes sur vinsurvin et que la note risquait d'être salée? Croient-ils que je sors de dépression?  L'impression qu'on se connait depuis la 6ème domine. Sans tomber dans la familiarité, sans en rajouter, sans être lourdingue.

Vignerons locaux. Côté assiette, quelques spécialités du chef: cuisses de grenouilles, camembert rôti aux amandes, cassolette de petits gris, pièce du boucher, bar grillé, macarons maison. Mon bourguignon maison accompagné d'un verre de Rully 2002 firent de moi un homme heureux. Viande de très belle qualité. Fort convenable également ce bourgogne malgré le contenant, sur pied certes, mais rédibitoire quand de jolis verres à bourgogne prônent sur l'étagère en face... On la joue moins raffiné le midi je présume. Quoiqu'il en soit, difficile de faire la fine bouche dans un restaurant qui offre une carte de vins sélectionnés auprès de producteurs locaux, brassant un très grand nombre de vignobles français, et d’un très bon rapport qualité / prix.

Par ailleurs, Au Père Pouchet sera idéal pour aller boire l'apéro entre potes. Et je ne dis pas ça pour l'Happy Hour de 19h00 à 20h00... Le père Pouchet (comme le Père Fouettard Porte Lescot, fut un temps) aura sans aucun doute eu un effet boeuf sur moi et ceux qui m'accompagnaient.

Le Père Pouchet. 55, rue Navier 75017 - Tel: 01-42-63-16-73, M ligne 13, Guy Môquet ou Porte de Saint-Ouen. Bus 81.

Commentaires

tres bonne cuisine, bonne adresse, dans un quartier qui se "branchise" petit à petit!!

Écrit par : ZAIRI | mardi, 20 février 2007

Bon faudra qu'un jour je me retrousse les manches et que je teste toutes ces bonnes adresses !!!!!!

Sinon etes vous au courant de la tenu de ce salon:
http://www.printempsdulanguedoclejeu.com/
au carroussel du louvre le 11/03

Écrit par : Cedric | mardi, 20 février 2007

Bonjour,
Merci Zairi d'appuyer mes commentaires, ce qui les rend plus crédibles! En trois mots, vous avez tout dit...
Cher Cédric, je vous invite à lire les différents dossiers sur le Languedoc (ma terre de prédilection...) ainsi que sur les salons, dans lesquels je ne me rends jamais! En revanche, je pars en Loire ce week-end (St-Nicolas de B. et Chinon au programme, avec reportage à la clé sur vinsurvin au retour).

Écrit par : vinsurvin (la rédaction) | mercredi, 21 février 2007

C'est vrai que les salons style "vignerons independants" sont assez rebarbatifs.
Il y a toujours un monde fou.
Mais on peut trouver en ce moment des petit salon (porte de charenton, parc floral, peniche maxims, ...) ou on a le temps de discuter avec les vignrons et de pouvoir approfondir ses connaissances vinicoles.
Je vous souhaite un excellent week end dans la loire, moi je retourne dans ma ville natale, Nimes, ou je ferais un petit tour chez des vignerons.

Écrit par : Cedric | jeudi, 22 février 2007

Merci pour l'article!

Écrit par : paris apartment | mercredi, 28 avril 2010

Mais, tout le plaisir est pour moi !
Revenez vite !
Fabrice, VinSurVin.

Écrit par : VinSurVin (la rédaction) | mardi, 04 mai 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu