Avertir le modérateur

samedi, 13 janvier 2007

CityZens: c'est ici!

medium_logo.2.jpgThéâtre du Chatelet. Un soir d'hiver estival. 19h20. Elle arrive dans la nuit, sa longue chevelure dans le vent, son long manteau couvrant sa silhouette longiligne et sculpturale. Elle a vingt minutes de retard, telle une star, avec son toutou dans les bras. "Salut, désolée, j'arrive d'Alésia après un crochet par Saint-Michel, après je retourne dans le 14ème via New York... la folie, quoi!" Elle, c'est Julie, la conceptrice de CityZens, un nouveau site dédié aux bons plans, loisirs et sorties à Paris. "A terme, le but serait de faire de la concurrence à CityVox." Ambitieuse la Julie! Nous ne nous sommes pas donnés rendez-vous pour une interview, quoiqu'elle se débrouillerait très bien dans ce domaine, ni pour faire plus ample connaissance, quoi que je me débrouillerais très bien dans ce domaine (oh, ça va, on peut plus plaisanter?), non, la raison est que Julie est tombée  sur VINSURVIN et que si son rédacteur pouvait balancer une ou deux critiques sur CityZens, voire des chroniques dans son style incomparable, ce serait bien.

Coca-Clope. Je convie la working girl dans un petit bar à vin au coin de la rue de Rivoli, le Béarn Bar. Quoi de tel qu'un bar à vin chaleureux, charmant et pas cher pour parler de bars à vin chaleureux, charmants et pas chers? Julie m'a prévenu par mail: elle fume. Après avoir lu Enfin Vendredi, cette note dans laquelle je raconte la bravitude dont j'ai fait preuve pour me débarrasser du tabac il y a trois ans et des mégots, la miss sait la réticence que j'éprouve face aux fumeurs qui, en toute impunité et dans le j'm'en foutisme le plus total, m'empêchent d'apprécier les arômes et les subtilités de mon plat et de mon vin. Julie n'a pas ce problème, elle prend un coca!

Gentil toutou. Je m'attends à ce que Julie me propose de me payer pour pousser la porte de restaurants parisiens, me mettre à table puis derrière mon portable pour dire tout le mal que je pense d'eux. Mais il n'en est rien. Afin d'étoffer sa liste de commmentaires sur les restaurants qui apparaissent sur son site, elle me propose de laisser quelques critiques sur celui-ci en échange de quoi elle créera un lien de ce dernier vers VINSURVIN. Ca ne me coûte rien, ça me fait de la pub et ça ne mange pas de pain. Deal! Pendant ce temps, là, celui que je voyais au départ comme un ennemi potentiel ne se fait pas entendre (j'ai toujours peur qu'ils me mordent où de marcher dans leurs excréments).

Et CityZens dans tout ça? Le nouveau-né des sites proposant des bons plans sur Paris (mais pas que) vient se positionner sur un marché hyper concurrentiel. Entre le Pariscope, CityVox et VINSURVIN, pour ne citer que les plus connus, CityZens pourra parier sur sa fraîcheur, son esthétique et ses mises à jour quotidiennes pour tirer son épingle du jeu. "L'addition s'il vous plaît!" je demande alors. "Laissez, je vous invite," m'interrompt Julie. Et bien, merci, mademoiselle, c'est très gentil.

medium_cityzens.gif

  

 

Commentaires

Monsieur Le gwin-Ru, enfin Fanch... J'pensais bien qu'un jour tu percerai(s) dans le business, t'as toujours ete doue pour l'ecriture...Et bien, j'te feliciterai(s) le moment ou qu'ce sera le moment qui viendra quoi.
En attendant, j'tenais tout de meme a t'feliciter pour tes beaux articles, riches d'info et rigolos, qui me tiennent au courant de bon vins que je n'peux meme pas achete au Canada !!!!
Blague a part, je n'suis jamais ( rarement) decu des lectures journalieres que vous partagez avec vos lecteurs (trices).
Merci et longue vie a vin/vin.

Écrit par : Sandra | dimanche, 14 janvier 2007

Viscéral...

Écrit par : A.D.I. | mercredi, 17 janvier 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu