Avertir le modérateur

vendredi, 05 janvier 2007

Ce soir, soirée BaBà

medium_car_park_2.jpg

Ce soir, c'est soirée BaBà. Et là, vous vous dites le BaBà, c'est bobo. Et je vous réponds: pas tout à fait. Au contraire, c'est pour les éviter! Le BaBà est un concept vieux comme le monde mais que nous négligeons encore trop, surtout lorsque, contrairement à moi, l'on possède une voiture. Le BaBà est né de cette fâcheuse manie qu'ont les parisiens d'arriver au restaurant à l'arrache. Aussi, après une journée bien remplie, un saut à la maison et la perspective de tourner en rond pendant trois heures pour trouver une place "devant" le resto,  mieux vaut mettre tous les éléments de son côté pour bien débuter la soirée. Je pense surtout à ceux qui habitent Boulevard Voltaire et qui se rendent rue de la Roquette en voiture, ou qui considèrent qu'Avenue d'Italie-Butte aux Cailles, ça ne se fait pas à pied! Si, si, j'en connais. Mieux vaut également mettre les dieux de la bagnole de son côté pour la finir la soirée puisque l'on trouvera au mieux une prune sur le pare-brise, au pire un sabot, pour stationnement gênant. Sans compter qu'il y aura l'adorable chien à sortir en rentrant. Alors, le BaBà, comment-ça-marche?

Ta caisse au parking tu laisseras. 

D'abord, on ne va pas prendre sa "caisse" (objet "roulant", bruyant, puant té polluant). Ah ça, jamais de la vie, ma caisse, elle reste pas dans mon garage souterrain que je paie 6OO€ par mois, avec double-digicode à reconnaissance vocale, tactile et rétinale + vigils accompagnés de rottweilers pures races. Hors de question: trop peur de me la faire piquer. Attendez! On va prendre le métro. Voire un bus pour se rendre sur le premier lieu de rendez-vous. Un b-quoi? Vous allez voir, tout va bien se passer. Bon, vous serez encore sujet à des réflexes de condusteurs. Au début. Par exemple, vous allez sortir de la bouche de métro et chercher une place pour vous garer, avant de vous rendre compte que vous ne sortez pas de votre "caisse" mais d'une rame de métro, et que, accessoirement, il n'est pas besoin de garer le métro, il le fait tout seul. Ah ouais? Résultat: un stress d'économisé. Maintenant, nous n'allons pas nous précipiter dans le premier restaurant venu! Evitez ces réflexes de provinciaux. Je m'excuse, j'habite en grande couronne. C'est pareil. Il est donc bien trop tôt pour passer à table! Nous allons boire l'apéro dans un petit bar du quartier. Pour ce faire, il va falloir marcher un peu. Quoi, marcher? On peut pas aller en caisse? Finalement vous vous laissez gagner par le calme de cette rue et par le bien-être que procure cette petite ballade. Ca a l'air sympa le quartier! Cool cette petite rue bordée de maisons: ça existe ça à Paris? Effectivement, dans votre "caisse", difficile de voir quoi que ce soit - occupé que vous êtes à chercher une place et à vous détendre sur le gros c... qu'avance à rien devant. L'apéro s'est très bien passé dans ce petit troquet aux airs de province. Maintenant, direction le restaurant! On prend la caisse? Vous avez encore des réflexes d'automobiliste. C'est tout à fait normal. Figurez-vous que le restaurant n'est qu'à un quart d'heure à pied. Put..., ça fait ch..., c'est super loin 1/4 d'heure, ça peut prendre une heure si y'a des embouteillages. N'ayez crainte. Cela n'existe pas dans le monde des marcheurs. Waoh, comment c'est paisible ici! Ca change du périf! Effectivement, Paris ne se limite à un boulevard circulaire. On est arrivé! Attends, déjà? Les 1/4 d'heures, ma parole, j'te jure, franchement, y durent trop court à Paris! Vous allez pouvoir passer à table sans être rongé par ces douloureuses questions qui vous taraudent du genre Est-ce que j'ai bien fermé ma caisse?, J'espère que je vais pas me la faire piquer, Oh, c'est pas vrai, je suis sûr que je suis garé sur une  place pour handicapés. Passablement exité et désinhibé par cette super soirée  en sortant du restaurant, vous commencez à chercher votre voiture avec laquelle, évidemment vous allez rentrer. Et m..., ch'uis garé où? Point nécessaire de chercher, l'ami! Le métro va vous ramener, vous allez composer le code en bas de chez vous, vous glisser dans l'ascenceur, puis dans votre lit. Sans avoir eu, pour les non possesseurs de parking, à tourner trois heures pour trouver une place autour de votre immeuble arrondissement. Vous aurez fait une soirée BaBà et pas une seule fois ne l'aurez eu dedans car c'est là tout le principe de la soirée BaBà, dire bye-bye aux tracas habituels!

Publiée le 15/09/2006.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu