Avertir le modérateur

dimanche, 18 juin 2006

Le bistrot de Théo. Théoriquement bon. Pratiquement moyen.

Je ne peux pas avoir que des "bon plans" à vous proposer! C'est le cas aujourd'hui! Mais bon, rien ne vous empêchera d'aller juger par vous-même! Le bon plan serait plutôt d'aller traîner rue des Dames dans le 17ème et de vous rendre dans les valeurs sûres: Le Bistro des Dames, Aubergine, Aux Couleurs du Monde, Un Air de Famille.

La carte du Bistro de Théo nous avait tapé dans l'oeil, la déco avait l'air plutôt sympathique et l'idée de flaner dans cette rue en direction de la rue Lévy est toujours excitante: assez d'arguments pour pousser la porte de cet établissement vendredi soir dernier.

Pas de "bonsoir" chaleureux, de sourire, de pas en direction du client: l'acceuil très moyen d'emblée n'est pas fait pour rassurer, mais le jeune âge des deux garçons et de la fille nous font croire que c'est plutôt de la maladresse ou qu'ils veulent se la jouer cool. Soit. Un "Oui, ben, installez-vous sur la banquette" a des allures de "Bon, ben, démerdez-vous, y'a plein de tables de libres." OK...

Vue la chaleur, nous demandons à (celui qui doit être) Théo de bien vouloir nous apporter le vin dans un sceau à glace. Nous commandons un vin du pays de l'Hérault, perdu au milieu de la longue liste de Bordeaux, bien qu'un Croze-Hermitage est tentant. Parce qu'il est fait à Aniane, excellente région viticole du Languedoc (autour de Lodève, Montpeyroux, Clermont l'Hérault...), et que nos plats seront épicés, nous pensons que cela fera l'affaire. Théo, Dorothée et moi engageons d'ailleurs un début de conversation très intéressante sur les vins du Languedoc.  Ces assemblages de Syrah, Carignan et Grenache font souvent un malheur. Mais quelle surpise lorsque Théo me fait goûter le flacon commandé! Le vin n'est pas "chambré" mais chaud!!! Quelle énorme erreur.  Je n'en reviens pas: nous avons vraiment eu le nez creux avec notre sceau à glace. Où est-ce notre expérience de cette majorité de restaurateurs français qui n'y connaissent rien en vin? Maladroitement encore, Théo essaie de se rattrapper en nous disant qu'il aime le vin bien chambré... Je crois même qu'il emploi l'adjectif "chaud". Il doit confondre avec le vin servi l'hiver au Bochor à Pralognan la Vanoise. D'autant plus qu'il s'avère un fin connaisseur.

Dans l'assiette, le wok d'émincé de boeuf est trop cuit à mon goût. Mais cela ne dérange pas Dorothée outre mesure.  Théo nous confirme lui même qu'il lui trouve parfois des allures de caoutchouc. Merci pour la franchise, nous voilà rassurés! Mon navarin d'agneau servi avec des dés d'ananas est très bon, surtout avec le blé bien, bien cuit, croustillant même. Nous sommes étonnés par contre que la jeune fille et l'autre jeune homme (souriant) se succèdent pour nous apporter les plats sans jamais présenter de quoi il s'agit, sans même dire un mot. Mais bon, le vin s'est rafraîchi et nous passons une agréable soirée. La minestrone de fruits de saison en dessert est excellente, surtout avec un Tariquet qui me rappelle immédiatement un Pacherenc. Dorothée se régale également.

Au moment de l'addition, Théo et moi faisons un peu le tour des vignobles de France: je regrette que sa carte fasse trop la part belle  aux Bordeaux et l'absence de vin de Loire; il aimerait quelques Bourgogne; je lui conseille quelques cavistes; il me recommande les vins de Maranges... C'est forcément très plaisant mais nous ne saurons oublier que l'ensemble (acceuil, assiette, vin) n'est pas encore au point.

Le Bistrot de Théo - 90, rue des Dames 75017 Paris (M° Villiers / Rome - 01.43.87.08.08)

medium_bochor03.jpg

 

 

 

 

 

Le Mont Bochor, dans le Parc de la Vanoise (73).

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu