Avertir le modérateur

mercredi, 03 mai 2006

Coup de Coeur à Saint-Nicolas de Bourgueil

medium_troglodyte_saint-nicolas.jpgNathalie et David Drussé: la passion du vin bien fait.

"On aimerait insuffler un esprit convivial à notre vin ; faire un vin qui se partage facilement entre amis, en famille." C'est ainsi que Nathalie, petit bout de femme aide soignante reconvertie dans le vin (pour suivre David, le fils de vigneron!),   définissait son vin un matin d'avril 2005, alors que nous errions dans la région à la recherche de ce qu'elle venait de nous décrire! C'est ainsi que naissait aussi notre véritable histoire d'amour avec le Saint-Nicolas de Bourgueil. Nous n'en étions qu'au début de nos surprises puisqu'elle nous convia rapidement à visiter la cave troglodyte dans laquelle quelques dizaines de vignerons stockent leur vin dans des conditions que nombreux amateurs de vin aimeraient avoir à la maison, surtout lorqu'on vit à Paris! Sombre, fraîche, haute, on est vite submergé par l'ambiance qui s'en dégage. Passée la majestueuse grille en fer forgé, quelques trente ou quarante fûts en rang d'oignons sont disposés là, contenant le nectar des deux derniers millésimes. Munie d'un panier en osier et de trois verres, elle plonge généreusement une pipette de verre dans des fûts sélectionnés au hasard. Nous ferons trois dégustations. Chacune d'entre elles s'avère différente et, chose étonnante, plus subtile, plus somptueuse, plus riche à mesure que la dégustation progresse. Une robe rubis éclatant, un nez expressif et pur, des arômes de fruits rouges évoluant vers des notes d'épices et de fruits macérés dans l'alcool, une bouche ronde et grasse se développant avec un équilibre parfait et une élégance rare. Une trame tanique présente mais pas outrancière. Réservée mais pas avare de détails fort intéressants, Nathalie nous livre un secret: "Les quelques jours qui précèdent la récolte, on croque quotidiennement dans un pépin de raisin issu des vignes, et lorsqu'on lui trouve ce goût de noisette et ce croquant bien ferme (qui donneront au vin cet aspect gras caractéristique), nous savons qu'il est temps de vendanger." Effectivement, 2003 et 2004 sont deux millésimes exceptionnels. J'ai abordé 2005 dans une note récente, de grande qualité également et qui ravira les amateurs de vins fruités (fraises des bois), généreux et harmonieux. Un vin définitivement à boire entre amis!

Nathalie et David Drussé, 1 Impasse de la Villatte, 37140 Saint Nicolas de Bourgueil. 02.47.97.98.24 / 06.88.88.77.75 - drusse@wanadoo.fr / http://www.drusse-vindeloire.com/page.php?lang=fr&pag... 

Commentaires

Le glatin... c'est breton çà...au hasard je dirais de St Brieuc dans les cotes de porc, peut-être même que t'aurais fréquenté le bar Le carillon (si je me rappelle bien) à coté du lycée Renan...

Le monde est petit, même sur Internet, on retrouve des gens de son bahut de quand on était plus jeune...

Sinon d'accord avec toi le St nicolas c'est bon. Dans un autre registre, mon étonnement demeure toujours intact quand je déguste un vin du jura...d'autres le crachent aussitôt. Evidemment en la matière, affaire de goût tout çà

j'aimais pas trop les smiths en 87 et j'aime toujours pas. Morissey me déprime. Par contre toujours du plaisir à écouter Come on Pilgrim

blog sympa. Bonne continuation !

Écrit par : canardo69 | mercredi, 03 mai 2006

Putain chuis repéré, y'a un mec des RG sur ma trace. Mais qui es-tu donc? L'internaute masqué?
Pour en revenir à nos moutons, je n'ai pas encore eu l'honneur de goûter vins du Jura malgré leur très bonne réputation: vin de Paille, Château-Chalon... Ca mériterait un note d'ailleurs car le vin jaune (peut-être le plus connu) est l'un des vins français les plus extraordinaires. Il repose pendant six ans sous un voile de levure avant d'être commercialisé dans sa bouteille particulière, le clavelin.
Merci pour les encouragements.

Écrit par : Fabrice (de vinsurvin) | mercredi, 03 mai 2006

On s'est causé de temps à autres chez ernest Renan quand tu écrivais des chansons. Moi j'essayais de jouer de la guitare...j'essaye toujours.

Je vis à Lyon et question pinard c'est un coin sympathique. ex. côte rôtie, cher (tous petits vignobles escarpés sur le bord du rhône) mais étonnant. Sinon des petits blancs ardéchois méconnus mais sympathiques etc

Ah le vin jaune...bouteille de 70 cl (?!)..inimitable...

@+ je reviendrai visiter

jf

Écrit par : jf | mercredi, 03 mai 2006

Salut jf. Bon je ne vois toujours pas qui tu es mais tous ces vieux souvenirs, c'est bien sympa. Je n'ai pas encore eu le plaisir de visiter Lyon mais c'est au programme: un p'tit bouchon avec un Saint-Joseph (Côte Rôtie, j'ai pas les moyens!). Cette région méritera une note d'autant plus que je passe régulièrement quelques jours aux Roches de Condrieu afin de dégotter de sympatiques flacons. J'ai ceci dit abordé Gigondas et Vacqueyras à nombreuses reprises.
A +.

Écrit par : Fabrice (de vinsurvin) | jeudi, 04 mai 2006

Salut,
Je suis le webmaster de http://www.drusse-vindeloire.com, le site de David et Nathalie DRUSSE, viticulteurs et vignerons indépendants à Saint Nicolas de Bourgueil.
Je profite de votre agréable commentaire pour vous annoncer l'ouverture du site internet http://www.drusse-vindeloire.com depuis le 16/04/06.
Alors si vous voulez en savoir plus sur David et Nathalie DRUSSE, n'hésitez pas à visiter leur site.
http://www.drusse-vindeloire.com
Email : drusse@wanadoo.fr
Webmaster : 2nous@free.fr

Écrit par : drusse-vindeloire.com | vendredi, 05 mai 2006

Bonjour,

Ravi que Nathalie et David aient enfin leur propre site, bien fait de surcroît! Il lui manque juste un petit quelquechose à ce site: un lien vers VINSURVIN!!!
Bonne continuation à vous, et à eux deux!

Écrit par : Fabrice (de vinsurvin) | samedi, 06 mai 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu