Avertir le modérateur

vendredi, 28 avril 2006

Bon plan resto dans le 17ème pop.

LE 17ème POP, KEZAKO?

Cela correspondrait en gros au quartier dit des Epinettes (ancien cépage pinot blanc de l'Auxerrois, comme par hasard!). Prenez les quartiers au nord de l'avenue de Saint-Ouen et vous y êtes. Ceci dit, j'associerais plus la rue des Dames au 17ème pop. qu'aux Batignolles (plus m'as-tu-vu et inintéressant au possible d'un point de vue culinaire). La rue Legendre possède également un lot de restaurants sympas, bons, pas chers, sur lesquels nous reviendrons incessemment sous peu.

AUJOURD'HUI: LA RUE GUY MOQUET!

Guy Môquet, ce quartier à l'ombre de Montmartre (mais pas forcément dans l'ombre de Montmartre), bien caché mais tellement vivant! A un tel point que des restos branchouilles commencent à faire leur apparition de toute part. Oh, oh... Mais ce n'est pas qu'une mauvaise nouvelle. Surtout quand des bars à vin simples et généreux comme Le Refuge Des Moines (angle rue des Moines, rue Guy Môquet) pose ses bagages. Il suffisait de regarder à travers les portes vitrées pour ne voir que la palette de vins proposés, à première vue. L'acceuil est soigné, sympa, amical. Ambiance bistrot avec ses tables rondes et hautes + hauts tabourets, lumière provenant de la rue à travers des stores vénitiens (ambiance Cédric Klapiche!). Cuisine simple mais soignée (une pièce de beuf sauce cognac + petits légumes ou côte de veau + sauce citron conseillée avec un verre de Côteau du Giennois). Plats à 15 / 17€ - desserts 6€, petits verres de vins à partir de 4/5 €.

LE VIN. Point esentiel dans ce bistrot, le choix en vin. C'est quand même un peu pour ça qu'on y va. Prenons en compte que ce jeune restaurateur n'a ouvert que depuis un an et qu'il lui faut bien sûr encore du temps pour bien lancer la machine, cela va de soi.

  • Un (trop) grand choix de Bordeaux à mon goût (surtout pour un amateur de Bourgogne comme se revendique le patron!)  et aucun vin du Sud-Ouest, qui s'accorderaient pourtant parfaitement avec l'ambiance et la cuisine. Je pense notamment à des Côtes de Duras ou du Marmandais, au Bergerac ou encore aux sublimes vins de Cahors. Le Languedoc est chichement représenté.
  • La Loire apparaît comme la région forte, surtout en blanc, et l'apéro se passe donc à merveille! : Pouilly, Menetou-Salon, Sancerre. Trop de 2003 à mon avis, 2004  étant superbe (voir les notes précédentes). Etonnantes car ces vins sont tout bonnement inaborables (90€ un Gevrey-Chambertin!!! Surtout dans un bistrot, ce n'est pas vraiment le lieu pour!  Emporté par l'excellent moment que je passais avec ma tendre et douce compagne, j'ai craqué pour un verre d'un Mercurey 1er Cru, pas si exceptionnel que ça.
  • Il manque une gamme de vins de pays ou de petits récoltants indépendants à prix très abordables.

En somme, on retiendra qu'une telle adresse en bas de chez soi à de quoi vous ravir. J'oubliais, la musique est sympa et a pas mal varié autour de Cuba ce soir là.

 

Le Refuge des Moines 85 rue des Moines 75017 PARIS (01 42 28 92 52)  
   

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu